mardi 31 août 2010

Croix rouge canadienne et Pakistan




Une excellente annonce pour la Croix Rouge Canadienne, par l'agence Cossette.
C'est plus que d'actualité...
Je rappelle que jusqu'au 12 septembre, le gouvernement canadien émet un don du même montant que le votre via le fond d'aide aux victimes du Pakistan.

lundi 30 août 2010

L'UNICEF et le Pakistan


Le message de l'actrice Alyssa Milano pour l'UNICEF est clair.
Par ailleurs, la communauté américaine se mobilise via certains de ses acteurs. On peut notamment suivre @Pakistan-now sur twitter, ou encore @Alyssa elle même.

L'UNICEF détaille également ce qu'il se passe sur place grace à sa chaine youtube, et montre le travail de ses équipes, comem sur cette vidéo ci-dessous.





A noter qu'au Canada, le gouvernement double vos dons jusqu'au 12 septembre par l'intermédiaire du fond d'aide aux victimes du Pakistan.


mercredi 25 août 2010

Méfiez-vous des sans-coeur

La Fontaine de Pierres n’accueille que rarement des blogueurs invités. Mais parfois, comme aujourd’hui, ca arrive.
Je le fais si on me le demande gentiment, sur une thématique en rapport avec la philanthropie et si j’ai l’impression que le message à passer est important.



Voici donc un billet de mon ami Saber Triki, membre comme moi de la petite communauté des planeurs web.
Il a réagit à un texte d’un chroniqueur célèbre pour ses textes provocateurs, Patrick Lagacé. J’aime beaucoup ce chroniqueur qui a le rare talent d’appuyer là où sa fait mal. La semaine dernière, il a pourtant publié un texte sur le Pakistan que je trouve dangereux pour la philanthropie. Sous le titre "Je suis sans Coeur, je sais", il y expliquait pourquoi il ne donnera pas au Pakistan. Il ne va pas aussi loin que de demander aux gens de ne pas donner en toutes lettres, mais c'est pourtant ce que beaucoup pourraient conclure de son intervention.

Je vous laisse lire sa chronique ici.
Voici maintenant ci-dessous une copie de la lettre adressée par Saber à son journal.
Je la relaie ici car il me semble que depuis un mois, les ONG se plaignent du manque de mobilisation dans ce pays et qu'on a pas besoin de (mauvaises) raisons supplémentaires pour ne pas donner . J’ai moi même déjà écrit dans un billet précédant pourquoi on ne donnait pas au Pakistan. Je n’avais pas pensé aux arguments fallacieux de Patrick.

Son texte est dangereux, non seulement pour les raisons évoquées par Saber plus bas, mais aussi à cause d’un élément très important : si la communauté internationale ne se mobilise pas pour les pakistanais, et si le gouvernement de ce pays préfère se concentrer sur la course à l’armement, à quel sort seront laissés les pakistanais ? Au terrorisme. On sait que les organisations de terroristes recrutent dans des environnements de pauvreté, en donnant des raisons de croire, et d’espérer en des jours meilleurs, si ce n’est dans cette vie, alors dans la prochaine.

Un dernier point : lors du Tsunami en Indonésie, pays musulman aussi, les États Unis ont donné massivement, et l’image de leur pays en est sortie grandie auprès des habitants. Le sentiment pro-américain a même triplé en Indonésie aprés la mobilisation et les dons fait par la population américaine. Il y a eu beaucoup moins d’actes de terrorisme répertoriés depuis contre des touristes occidentaux. Bref, si on ne donne pas pour aider les pakistanais, ni pour se donner bonne conscience, on peut aussi le faire pour des raisons politiques... La tache est lourde dans un pays complexe et dont les relations avec l'occident, et les Etats Unis en particulier, sont houleuses depuis des années.

Lettre de Saber Triki
J'ai toujours lu les articles de votre chroniqueur Patrick Lagacé avec beaucoup de difficultés. D’une part, j’aime son franc-parler - de grande gueule - mais en même temps, j’ai de la misère avec son "thinking". Et surtout avec sa façon d’utiliser les faits dans le but d’appuyer ses idées. Par son style, on dirait qu'il a la fâcheuse manie de manipuler nos cordes sensibles par des vérités incontestables, et une fois éblouis et conditionnés, il nous attaque de front avec ses conclusions. Ne nous laissant ainsi aucune chance de faire une analyse objective de ce qu'’il nous balance. Pour moi, lire quelqu’un aussi assidument est une façon d’endosser ses idées. Et puisque ce n’est pas toujours le cas, je me sentais gêné au point d’éprouver de la culpabilité de continuer d'agir ainsi.

Mais ce matin, à la lecture de son virulent article, nullement naïf, intitulé « Je suis un sans-cœur», je me suis fixé. Il n’est pas seulement sans cœur, il manque aussi de vision.

Plus jamais je gaspillerais une seconde à lire ses conneries. Si il est conscient de ce qu'’il écrit, il est aussi un dangereux démagogue. Un manipulateur.
- On laisse 20 millions de personnes crever parce qu'ils ont un gouvernement irresponsable?
- On laisse 20 millions de pauvres souffrir simplement parce qu’ils sont opprimés par des riches dictateurs corrompus?
- On laisse 20 millions de sinistrés abandonnés à leur sort parce qu’ils sont d’aucun intérêt pour nous?
Bravo! monsieur Lagacé pour cette belle leçon de tolérance et de compassion judéo-chrétienne.

Saches que par ce que tu prêches tu ne fais qu'’encourager l’oligarchie que tu dénonces.
Sois rassuré, qu'avec de telles initiatives, on ne vendra plus d’avions aux dirigeants de ces miséreux pays pour qu'ils bombardent leur peuple, on ira les bombarder par nous même. Reste à savoir si cela ne nous coûtera pas une cenne.

Comme tu le dis, vous n’êtes pas naïf à ce point-là : le Pakistan a les moyens d'aider son peuple et tu sais oh combien que cela n’arrivera pas sans notre appui.



vendredi 20 août 2010

Aidvertising - La journée de l'humanitaire





Cette semaine (hier 19 Aout pour être précis) c'était la journée mondiale de l'humanitaire, organisée par l'Office de Coordination des Affaires Humanitaires des Nations Unies (OCHA).

Je ne pouvais pas, en tant que "blogueur de l'humanitaire", passer à coté de ce petit vidéo qui rend hommage aux travailleurs de l'humanitaire partout à travers le monde.

Le spot a été réalisé, (bénévolement bien sur), par 50 hommes et femmes du troisième secteur venant des 4 coins de la planète, ou plus exactement de 40 pays de la planète, et on tourné ces images en 9 semaines.

Humanité - neutralité - impartialité - indépendance opérationnelle sont les 4 mots d'ordre de l'OCHA. A voir ce spot, j'aurais tendance à en rajouter un cinquième: Diversité...
Bravo à tous.

Je dédie ce billet à tous mes amis et contacts qui travaillent pour ou avec ou autour des ONG, et qui s'efforcent par leur travail quotidien de rendre le monde tous les jours un peu meilleur. Il en a bien besoin...

La majesté du sac en plastique




Et si la communication sociétale adoptait un ton plus espiègle?

Cette semaine, pour ma section Aidvertising où je souligne une campagne sociétale qui m'a marqué, j'ai retenu cette vidéo sur youtube, à qui je prédis une jolie carrière virale.

On y parle du sac en plastique sur le ton du documentaire animalier. C'est Jeremy Irons qui prête sa voix envoutante au narrateur. Excellente et trés moderne façon de traiter le sujet de l'environnement. L'ironie et la dérision me semblent trés efficaces et changent assurément du discours trop souvent moralisateur que nous servent les environnementalistes. Ca dure 4 minutes. Elles valent le détour.

Heal the bay
Ce spot est diffusé par l'organisme environnemental californien Heal the bay, en vue d'inciter les gens à faire adopter une loi incitant à la réduction de l'utilisation des sacs en plastique. LSénat californien dit se prononcer à la fin du mois d'Août et l'organisme essaie d'inciter les californiens à écrire ou téléphoner à leur sénateur pour lui demander de voter la loi.

Le continent en plastique
Pour ceux qui ne seraient pas au courant de ce qui se passe dans les océans, la fin du film est absolument réelle. Pour en savoir plus sur ce que l'on appelle communément la soupe de plastique, ou même le septième continent, cliquer ici.


jeudi 19 août 2010

Twitter et les ONG

Ca fait longtemps que je veux faire un billet sur la question. Twitter fut un élément central des évènements en Iran, il est apparu parmi les grands outils à privilégier lors du séisme en Haiti...

Une récente étude m'incite à le faire maintenant. Selon cette étude les ONG seraient plus rapides dans leur adoption des médias sociaux que les entreprises... pour la troisième année consécutive (ce n'est donc pas seulement l'effet Obama).

Bref, on ne peut désormais plus se passer de Twitter lorsqu'on travaille pour une cause sociale. Il fait désormais partie de la trousse à outils essentiels du marketing social.

Solidaires du monde a publié la liste des 25 comptes twitter (anglophones) les plus influents dans le domaine caritatif ici que j'ai trouvé assez interessante, mais insuffisante pour des professionnels de l'industrie.

J'utilise personnellement de plus en plus twitter (souvent au détriment de mon blogue d'ailleurs), alors j'ai fini par "suivre" pas mal de gens interessants, pas mal plus que 25 en tous cas.

Voici donc ma propre liste des philanthropes les plus utiles sur Twitter: prés de 260 comptes dont je suis les évolutions, qui nourrissent mon inspiration, et surtout qui m'informent sur ce qu'il se passe dans le monde de l'humanitaire et des droits de l'homme. Cette liste est en construction permanente bien sur, et non exhaustive. Les références sont surtout nords-américaines (puisque c'est là que je vis) et françaises (puisque c'est de là que je viens), mais je suis ouvert aux autres pourvu que se soit dans une langue que je comprends.
Si vous voulez me conseiller d'autres profils à suivre, n'hésitez pas, ca me fera plaisir de les rajouter à ma liste... en espérant qu'elle soit aussi utile à vous qu'à moi. Pour ceux qui sont moins familiers avec Twitter, on peut s'abonner à l'ensemble de la liste d'un seul clic...

mardi 17 août 2010

Comment rendre le recyclage amusant?



Cette vidéo est une application directe de la fameuse thefuntheory selon laquelle les changements de comportements sont induits par une touche d'amusement.

L'idée est d'encourager des comportements sociaux positifs. Mais plutôt que d'insister sur un objectif qui bénéficiera à l'ensemble de la société, on essaie plutôt d'associer à ce comportement une dimension drole et amusante pour l'usager.

On se rapproche ainsi des préoccupations des gens. Plutôt que de leur dire: "tu vas sauver le monde", on leur dit, "tu vas te marrer en faisant ca", ce qui est un incitatif beaucoup plus direct... et efficace?



lundi 16 août 2010

Voici pourquoi on ne donne malheureusement pas pour le Pakistan


Les inondations catastrophiques du Pakistan soulèvent des interrogations au sein de la communauté de l'humanitaire international.

On se demande pourquoi l'aide n'arrive pas plus vite.

On se demande pourquoi les donateurs ne donnent pas plus.

On compare pourtant cette catastrophe aux récents évènements (Haiti et Tsunami notamment) par une macabre escalade du nombre de morts ou de déportés.


Il existe pourtant beaucoup de raisons qui font que l'occident ne se préoccupe pas plus que ca du pakistan. Voici celles qui me sautent aux yeux:

  • Nous sommes en période de récession: le don se porte moins bien depuis plusieurs années (baisse de 3,6% aux US en 2009)
  • la mobilisation est déjà allée ailleurs: Haiti en début d'année, puis tremblement de terre au Chili, sans compter la fuite de pétrole américaine
  • L'exemple d'haiti où plusieurs mois après, l'argent n'est souvent pas arrivé, et les changements positifs se font attendre: on a beaucoup donné, les médias ont été trés présents au début, mais il n'y a guère eu de suivi ensuite, et les donateurs se demandent un peu ce qu'il se passe.
  • Qui a été submergé de demandes de dons? Moi je n'ai recu aucun email, ni recu aucun SMS m'incitant au don. Le mouvement n'est pas (encore?) en marche.

Ca se sont les raisons très rationelles du non-don. Il existe malheureusement d'autres raisons beaucoup moins rationelles, mais qui me semblent pourtant emcore plus importantes. Ce n'est pas joyeux mais il faut bien en parler:

  • C'est les vacances: les aoûtiens ne sont pas encore rentrés. Donateurs et médias ne sont pas encore prêts
  • Le Pakistan c'est vraiment loin, et pas trés sexy: les plages paradisiaques du touriste occidental ne sont pas touchées
  • Plus délicat: les occidentaux ne sont pas très présents là-bas, donc ils n'ont pas été touchés, contrairement aux touristes du tsunami, ou encore les nombreuses ONG déjà présentes en Haiti. Loin des yeux, loin du coeur...
  • Enfin, et c'est le pire, le Pakistan est associé depuis longtemps dans les médias à un pays de terroristes, et au gouvernement corrompu. Depuis le lendemain du 11 septembre, l'imagerie populaire même voit le Pakistan comme un pays plus ou moins en guerre civile, abritant de manière incompréhensible Ousama Ben Laden quelque part dans ses montagnes et bénéficiant d'une protection des habitants et/ou des officiels.

Alors finalement, donner pour le Pakistan revient à donner à Ben Laden. C'est le raccourci immédiat que l'on fait sans s'en rendre compte. Pas étonnant que l'aide ne suive pas...


C'est cet odieux raccourci que les médias doivent briser au plus vite, pendant que des millions de vies innocentes sont en jeu, victimes de caprices de Dame Nature. Je me demande si ce ne sont pas les ONG musulmanes qui réussiront la mobilisation, aprés tout, la charité fait partie des piliers de l'Islam qui célèbre justement le Ramadan en ce moment...

Photo via

Le "giving pledge" est-il contagieux?

Le giving pledge est cette initiative de Bill Gates qui a demandé à son ami milliardaire Warren Buffet d'écrire une lettre aux autres membres du cercle fermé des milliardaires américains pour leur demander de verser leur fortune (ou sa majeure partie) à des ONG et des fondations pour aider les plus démunis et que leur fortune leur survive.

38 milliardaires ont répondu à l'appel et se sont engagés moralement à donner une somme totalisant les 115 milliards de dollars. Certaines histoires font les manchettes du web et de la "geekosphère". Il s'agit tout de même de la plus belle levée de fonds du monde!!

Une telle initiative n'avait jamais existé encore. Du coup, les autres pays se demandent s'ils devraient suivre. En angleterre, on voudrait le faire mais le problème essentiel demeure de trouver le milliardaire populaire prêt à médiatiser l'initiative. Or le seul milliardaire britannique à être populaire auprès des médias et du public n'est pas réputé pour son amour de la philanthropie mais plutôt des exploits sportifs... pour l'instant. Vous vous sentez visé Lord Branson?

Et la France? Cet article de l'expansion n'est guère optimiste sur la question, et à juste titre. La culture du don n'est pas aussi présente en France que dans les pays anglo-saxons. Par contre je serai curieux de voir si des pays comme la Chine ou l'Inde emboitent le pas... Eux pourraient faire la différence... A surveiller.
Ah oui, on parle de milliardaires, mais je suis convaincu que si vous n'êtes "que" millionnaire, Warren Buffet acceptera votre engagement à donner quand même...

MAJ: Quand on voit à quoi jouent les millardaires anglais en ce moment, on se dit que la route est encore longue pour arriver au giving pledge...


dimanche 15 août 2010

Pourquoi il faut arrêter d'acheter de l'eau en bouteilles de plastique

Je suis tombé sur cette image, qui explique, chiffres à l'appui, les ravages des bouteilles d'eau en plastique, et je ne pouvais pas faire autrement que la partager. Notre système d'utiliser des produits dont l'espérance de vie est de centaines d'années pour une utilisation de quelques minutes n'a plus aucun bon sens...

Recycler ne suffit plus, il faut consommer autrement. Réduire semble le maitre mot en ce moment...


Term Life Insurance
Via: Term Life Insurance

Happy Birthday Mister President


Cette semaine, le 19 Aout, le bien -aimé ancien président des Etats Unis Bill Clinton va fêter s0n 64ème anniversaire.

Pour l'occasion, il adresse à tous ceux qui suivent de prés sa Fondation, une wishlist. Ce n'est pas le genre de liste cadeaux que vous pouvez faire sur Amazon. Elle ressemblerait plutôt aux objectifs du millénaire des Nations Unies.

Depuis que Barack Obama est parvenu à lever des millions pour sa campagne présidentielle, une sorte de pensée magique s'est abattue sur les décideurs de ce monde, selon laquelle grace au web et aux médias sociaux on allait tous pouvoir l'imiter...

Le fait que personne n'ait jamais égalé une telle performance semble passer inaperçu. Pas plus que le fait que sa machine à lever des fonds était soutenue à la fois par une stratégie globale, un objectif dans la temps, un projet de société porteur, et... des milliers de bénévoles à travers le pays qui relayaient le web.

Il est à noter que parmi tous ses "souhaits" que l'on retrouve dans la lettre ci-dessous qu'il envoie à ses fans, il illustre une tendance assez nette dans la philanthropie américaine actuelle: les objectifs sont chiffrés. Il faut que tout ceci soit mesurable. Si les objectifs sont mesurables, on peut s'attendre à ce que les actions menées avec les fonds collectés le soient également. Le dernier des objectifs: "Améliorer les conditions de vie dans le monde"lui n'est pas quantifié mais on comprend qu'il est la résultante de tous les autres...
Bien que Bill soit habitué à recevoir des dons de plusieurs millions, il ouvre sa plateforme pour de plus petits dons, en donnant une estimations de ce à quoi chaque montant pourrait correspondre...

Je serai curieux de savoir combien il parviendra à lever avec cet email...


jeudi 5 août 2010

Mon humeur de la rentrée

J'adore ce poster.
Il mets les choses en perspectives. Pour moi, il me mets à la fois de bonne humeur en donnant à réaliser combien il est futile de se plaindre le ventre plein, et il me rappelle aussi et surtout qu'il y a encore tellement de travail pour que nous vivions tous dans un monde meilleur... autant s'y mettre tout de suite.




mardi 3 août 2010

Ca y est, je sors la tête de l'eau


Oui la Fontaine de pierres est restée silencieuse un bon moment, mais ca y est, je sors la tête de l'eau, et les billets reprennent.

Les vacances aussi sont terminées. Voici quelques mini-films qui montrent où j'étais. Dans un monde où le wifi n'existe pas, mais que j'adore quand même. Nota: les films ne sont pas pris de mon iphone...


Un poisson chevalier:


video


Un requin des récifs:
video

et une tortue, qui bouffe le corail qui n'avait déjà pas besoin de ca...

video