mercredi 24 décembre 2008

Joyeux Noel et bonnes vacances

Photo Via




L'année fut longue et éprouvante.
2008, ce fut 108 billets sur ce blogue (prés du double de l'an dernier).

Je vous livre mon top 5 de mes billets préférés
1- Obama ou Obamadness
2- Comprendre la crise financière
3- The point, un réseau social pour changer le monde
4-Lever des fonds grace à Twitter ca marche
5-Prédictions d'experts sur l'avenir de la philanthropie


Par contre, mes billets préférés ne sont pas (forcément) mes billets les plus lus. Ces derniers sont:
1- La tendance du shockvertising
2- Les campagnes anti-tabac
3- Expédition Manaslu 2008
4- Comprendre la crise financière
5- le shockvertising est vraimment mort

La Fontaine de pierres part se reposer avant d'attaquer une nouvelle année. Je vous souhaite à tous et toutes, joie, santé, et bonheur.
A bientôt.

mardi 23 décembre 2008

Top 3 des agences créatives mondiales

C'est de la faute à mon pote Fred Bardeau  si je me lance dans ce post. Il a lui-même répondu à la chaine lancée par Nicolas Bard et transférée par Lexeul, et il m'a ensuite renvoyé la balle.

Nicolas cite dans son top 3 SidLee, et j'ai tendance à le suivre dans cette voie, mais j'ai déjà travaillé pour eux dans une vie antérieure, et contrairemnent à Fred, je ne veux pas parler des agences que je connais trop bien, je serai trop biaisé...

Je ne mets dans mon top 3 des agences les plus créatives que celles pour qui je n'ai pas (encore?) travaillé, en me focalisant sur celles ayant une profondeur web et/ou philanthropique.

En 1, je mettrai une agence encore relativement peu connue car elle ne fait pas partie du circuit traditionnel. C'est pourtant une agence qui travaille avec des marques, mais plutôt que de créer des 30 secondes ou des sites web, elle leur créé des expériences immersives, ou même des ARG (Alternate Reality games, ou jeux en réalité alternée en francais), constituées de dizaines de sites web qui tissent une toile entièrement scénarisée, et qui ressemble beaucoup oux jeux de roles grandeurs nature. Ca vous intrigue? Cette agence se nomme 42 entertainment. Allez voir ce qu'ils ont fait pour le lancement du film de Spielberg: Ai pour une idée plus précise du concept... du génie...
La première organisation humanitaire à s'être lancé dans l'aventure des ARG's (à ma conaissance) est la Croix Rouge britanique avec le jeux Traces of Hope qui vous permet à la fois de prendre toute la mesure de la situation des réfugiés Ougandais, et de réaliser l'ampleur de la tache de la Croix Rouge sur place... Quelque chose me dit que nous allons assister de plus en plus à ce genre d'initiatives dans un futur rapproché.

En 2ème position, je mettrai (comme Lexeul) une énorme agence canadienne (il fait bien soutenir son pays d'adoption) qui se nomme taxi. En plus de faire des campages innovantes (dont un cyber Lion d'or à Cannes cette année),  des campagnes intégrées et tout ce que vous voudrez (un exemple récent ici), ils jouent la carte du marketing de la cause à merveille en vendant pour une bonne cause les produits de  la marque 15 below qu'ils ont créé et dont les ventes vont à l'armée du salut.

Enfin en 3ème position, je joue la carte microlocale en saluant le tavail d'une toute petite agence montréalaise qui a tout compris du web: Provokat. Il vous suffit de visiter leur blog pour s'en rendre compte. Pour ceuxqui auraient des doutes, il vous suffit de consulter les résultats des Boomerangs, les prix du marketing interactif québecois pour voir la razzia de l'équipe de Martin. Bravo les gars, "vous, vous l'avez l'affaire!"

A qui le tour?
Pourquoi pas Laurent? On ne se connait pas, mais moi j'aime ce qu'il fait. Ou Eric, en toute objectivité bien sur...?

jeudi 18 décembre 2008

Bcause08.com




Bcause08 est un petit site tout simple et qui permet de donner 25 cents à la National Multiple Sclerosis Society à chaque fois que l'on joue.

C'est le site-carte de Noel de l'agence Brainstorm.

J'ai trouvé ca intéressant et joli. Je voulais juste vous le faire partager. Les agences ont les moyens et la créativité pour faire bouger les choses, mais trop peu se donnent (encore) la peine de mettre en œuvre ce type d'actions autour de Noel... mais quelquechose me dit que ca va changer petit à petit...

mercredi 17 décembre 2008

Guignolée des médias sociaux et numériques

Donnez! Guignolée des médias sociaux et numériques


Les idées les plus simples sont souvent les meilleures. Michelle Blanc a lancé sur Facebook, presque à la blague, l'idée de créer une guignolée des médias sociaux pour l'année prochaine. On a pu ensuite suivre le débat sur son blogue ici.

Devant l'enthousiasme de ses "friends", lecteurs et "followers", et devant la pression de lancer l'idée dés cette année, Michelle a mis son ardeur, son talent, et ses relations au service de l'idée, et voilà: la guignolée des médias sociaux et numériques est online depuis aujourd'hui. Le site se nomme www.guignoléeduweb.org


Amateurs de blogues, spécialistes des réseaux sociaux et des nouvelles technologies, vous pouvez faire votre part et agir directement. Plus que toute autre, Noel est la période propice au don. Certains n'ont pas internet, si si c'est possible!
Certains n'ont pas même de quoi manger tous les jours, ici même, dans notre ville. Alors sur guignoléeduweb.org, vous pouvez donner directement à l'un des 5 organismes choisis, réputés pour leur implication dans le don de nourriture aux plus démunis.
Ces organismes sont:
- moisson Montréal
- Sun Youth
- Le club des petits déjeuners du Québec

- Les auberges du coeur
- La société St Vincent de paul


Un grand bravo à Michelle et son équipe de bénévoles pour cette magnifique initiative de philanthropie 2.0 qui tombe à pic...
Je soutien la cause et je pause la bannière sur mon propre blogue. Amis blogueurs, je vous invite à en faire autant... et à donner généreusement.


NOTA: En Europe, il existe pour la deuxième année, une initiative relativement similaire qui permet de reverser les montants perçus par adsense: les blogs du coeur, qui reversent aux restos du coeur.

mardi 16 décembre 2008

Retour de l'opération one laptop per child (OLPC)

Align Center

Il y a un peu plus d'un an, La Fontaine de Pierres relayait dans cet article l'opération One Laptop Per Child (OLPC) qui consistait à offrir un ordinateur portable à petit prix aux enfants défavorisés de certains pays particulièrement pauvres.

Cette année l'opération reprend avec la campagne ci-dessus, de l'agence Taxi.

Bon spot. Il renvoie au site web laptop.org sur lequel l'opération One laptop per Child (OLPC) est détaillée avec son spécial 2 pour 1 à l,occasion des fêtes...
Pour ceux qui voudraient en savoir plus, OLPC a créé sa galerie photo sur flickr avec prés de 600 photos déjà uploadées.

Je persiste à penser que cette initiative est une bonne chose.

Je regrette juste que, d'un point de vue créatif, on ne soit pas allé plus loin, du moins pour ce spot. L'utilisation d'une petite musique douce collée sur des images désagréables de prostitution juvénile ou d'enfants soldats est un procédé certes efficace, mais dejà vu 100 fois. D'ailleurs, j'ai moi-même travaillé sur la campagne d'une fondation qui utilisait exactement le même processus, il y a déjà quelques années. Même la musique que nous avions utilisé a été reprise ici pour l'OLPC... Dommage.

Voir ci-dessous la campagne de 2004 pour la Fondation Marie-Vincent contre la violence sur les enfants, notez l'utilisation de la musique...




Mais à part cette (petite) ombre au tableau, offrir un ordinateur, l'un pour son enfant, l'autre pour un enfant défavorisé, le tout pour le prix d'une playstation, je trouve ca génial.

A quand une opération menée par Nintendo ou Microsoft pour offrir des Wii aux enfants défavorisés, pour qu'eux aussi apprennent en s'amusant... ce serait une bonne idée pour les fêtes de 2009 non??

lundi 15 décembre 2008

Youtube soutien les ONG avec project4awesome


Youtube, en cette période des fêtes soutien les organismes caritatifs et incite au don. Chacun est convié à créer un vidéo à propos de l'organisme de son choix, d'insérer un écran du nom du projet (project4awesome) et d'uploader son vidéo pour avoir non seulement la chance d'être listé sur la page du concours, mais aussi de tenter de gagner le prix de 1000$.

Les détails sont ici.

Une sorte de webTV sociétale crowdsourcée... Ca fait plaisir de voir que les gros joueurs embarquent aussi dans ce genre d'activités de philanthropie 2.0.

samedi 13 décembre 2008

Campagne de la Fondation de l'alphabétisation



Je suis tombé sur cette campagne de la Fondation de l'alphabétisation. J'ai d'abord trouvé le visuel assez fort, intéressant et attirrant. Ensuite j'ai lu la ligne: "Quand un enfant ne lit pas c'est son imaginaire qui disparait". OK, et alors?

Je suis un publicitaire. Je suis aussi un spécialiste des campagnes sociétales et de la levée de fonds. Et pourtant aprés avoir vu ce visuel, ca m'a pris plusieurs (longues) secondes avant de comprendre le concept. Il n'y a que moi ou cette campagne est vraimment trés compliquée? Vous avez reconu Cendrillon vous? Ca pourrait aussi être la belle au bois dormant, ou même une finissante qui a trop fété. Et si c'était une pub contre l'alcool au volant? Ou contre le SIDA?

Il me semble que cette campagne est bien trop compliquée pour être comprise, et surtout pour être efficace. Ou est le call to action? Quel est le message exactement? Je rève ou on ne me donne pas même un site web? Une bonne agence répondra qu'il faudrait voir la campagne dans son ensemble pour tout comprendre. Pas d'accord! Oui aux campagnes intégrées mais chaque partie doit pouvoir vivre indépendamment. Je reconnais toutefoisque le spot TV est plus clair, bien que lui non plus n'ai aucun incitatif (voir ci-desous).


Une fois décodé, on verra que le but du message est d'acheter un livre neuf pour l'offrir à un enfant dans le besoin... La cause est noble, la Fondation pour l'alphabétisation est reconnue pour son sérieux. Mais alors pourquoi pas un site web genre lalectureencadeau.com sur lequel certains livres seraient proposés à l'achat?

Non, pour moi, il y a dans cette campagne un double saut créatif: mettre des personages de comtes de fées en situation de mort, et en plus jouer la carte de la décontextualisation pour les mettre dans un hopital, c'est trop. On aurait du choisir.

J'adorait pourtant la campagne précédante, à voir ci-dessous. Elle est un cas d'école. Brillante, capable de parler à deux publics cibles en même temps. Capable de susciter deux types de comportements différents. Et pourtant d'une simplicité déconcertante. C'était de l'excellent travail. mais là, on me perd. C'est dommage.



Cette semaine, en plus de l'annonce de cendrillon, j'ai aussi vu dans l'annonce de l'an dernier dans le journal. je me suis demandé si c'était une erreur de routage (ce dont je doute) ou si c'était une volonté délibérée de retourner à la campagne la plus efficace de l'organisme (ce que je soupconne fortement)...

MAJ:
Pour prouver que cette campagne aurait pu s'appliquer à une autre cause, voici un visuel que j'ai trouvé (sans chercher trop fort d'ailleurs) et qui serait digne de figurer chez Joe la pompe à coté de notre cendrillon hospitalisée: wonderwoman à l'hosto pour sensibiliser au SIDA...


vendredi 28 novembre 2008

Campagne de shockvertising pour la CSST



La CSST (Commission québécoise de la santé et de la sécurité au travail) diffuse depuis fin septembre une campagne controversée dans laquelle on explique que certaines machines doivent être cadenassées pour éviter de graves accidents du travail. Le shockvertising y fait un retour éclatant, qui n'est pas sans créer de remous.

Je l'ai déjà écrit plusieurs fois ici ou , mais le shockvertising, qui consiste à montrer des images volontairement choquantes dans l'espoir de créer un changement de comportement, est une technique que certains publicitaires semblent encore adorer. Dans le cas présent, les images sont tellement violentes que la CSST a décidé de ne diffuser ce spot qu'aprés 21h00 afin de s'assurer que les enfants n'y soient pas exposés. Or c'est justement avec mes enfants que moi je l'ai (re)vu cette semaine encore, lors d'un match de hockey. Et on s'entends tous pour dire que des amateurs de hockey, au Québec, il y en a quelques-uns...

Quand pendant les pubs, tes enfants te demandent ce qu'il se passe avec "le monsieur"... qui a la tête écrapoutie, sanguinolante et immobile suite à un accident de travail, mettons que la réponse n'est pas aisée. Expliquer que c'est pour que les autres Monsieurs apprennent à bien travailler de manière sécuritaire n'est pas vraimment satisfaisant non plus...

Ce qui m'étonne le plus dans ce genre de stratégie, c'est de diffuser cette campagnes au grand public. Combien de gens au Québec meurent ainsi? On pourrait s'imagineer qu'il s'agt de milliers pour que le gouvernement se donne la peine de tourner de telles images et de les montrer aux heures de grande écoute... Mais non, pas du tout, seulement (!) 6 personnes par an en moyenne. Quelqu'un peut-il m'expliquer en quoi montrer de telles images à mes enfants va aider à ne pas perdre ces 6 vies? Je comprend que ces 6 vies soient 6 vies de perdues en trop et je salue l'effort  pour remédier à ces drames. par ailleurs, 5000 accidents du travail avec des machines sont également à déplorer annuellement. Mais pourquoi une campagne grand public? Pourquoi ne pas montrer ces campagnes sur les milieux de travail concernés, directement auprès de la population cible. On réunit ces machinistes, et on leur explique que leur vie est en danger. Montrons-leur des images fortes pour qu'ils s'en souviennent, je veux bien, ca fait même partie de la formation professionelle, mais pourquoi m'imposer ca à moi, et à ma famile? Pourquoi imposer ca à la grande majorité de la population qui n'est pas et ne sera jamais amenée à manipuler de telles machines? Ca me dépasse qu'en 2008, il faille encore expliquer celà. Plusieurs créatifs d'agence se sont exprimés sur cette campagne ici, et plusieurs personnes ont demandé le retrait de la campagne des ondes. D'autres encore expriment carrément leur dégout pour cette campagne de shockvertising de plus mauvais gout. Tout ces articles me montrent que je suis loin d'être le seul à être outré de devoir subir ce genre de message, surtout que c'est moi le paye finalement...

Il se trouve que nous vivons dans un monde ou les journaux télévisés, le cinéma, les jeux vidéos (entre autres) sont d'une violence de plus en plus insoutenable, certes. Mais la logique d'escalade et de s'efforcer de montrer toujours plus ignoble n'est pas la solution. Le réflexe du spectateur est de plus en plus de zapper et de ne pas regarder, surtout quand (comme pour moi), il y a des enfants à coté... j'aimerais autant ne pas les exposer à cette violence gratuite.

Voilà, c'était ma montée de lait du jour contre cette tendance desespérment passéiste du shockvertising.

Une suggestion, si le gouvernement et la CSST ont de l'argent à dépenser, qu'ils se mettent à régler les problèmes de batiments dans lesquels on trouve encore de l'amiante en quantité. Le Québec est passablement en retard sur cette question par rapport à l'Europe. Il s'agit d'une bombe à retardement pour la santé publique. Là oui, ils pourraient faire des campagnes grand public, pour que chacun se préoccuppe de savoir si son lieu de travail est toxique ou pas.Les économies sur le nombre de cancers et autres pathologies respiratoires évitées seraient autrement plus importantes...

lundi 24 novembre 2008

1% des ventes pour la planète



Aider la planète lors de nos achats courants. Voici ce que propose en toute simplicité l'organisme international (mais surtout nord américain) 1% for the planet. Ce petit vidéo  explique comment donner 1% pour aider la planète.
Plus de 1000 compagnies font déjà partie du mouvement et donnent 1% de leurs ventes à plus de1600 organismes participants. Que vous soyez une compagnie ou un organisme, vous pouvez vous joindre à la cohorte des volontaires de bonne volonté sur le site www.onepercentfortheplanet.org.
C'est ce que j'apelle le don-avec-achat.

vendredi 14 novembre 2008

Aidvertising: une campagne pour le changement en politique?



C'est vendredi! Le jour de l'aidvertising, où je souligne une campagne sociétale dont la cause ou la réalisation m'ont paru digne de mention. Cette semaine, rien de grave, ou de dramatique, au contraire une petite note d'humour.

Je souligne (encore une fois) que le shockvertising est bien mort, et que de plus en plus nous voyons l'humour prendre le desus dans les campagnes sociétales.

Crédits :
Agence: Scholz & Friends
Creative Director: Oliver Handlos / Wolf Schneider / Matthias Spaetgens
Rédacteur: Edgar Linscheid / Fabio Straccia

Directeur artistique: Sara Vieira
Production: Nina Heyn / Nele Juergens / Daniel Klessig
Maison de Production: Markenfilm Berlin GmbH 

Réalisateur: Benjamin Wolff

mardi 11 novembre 2008

Obamania ou Obamadness? Retour sur le cas d'école des éléctions américaines

Une semaine après les élections américaines, je voudrais revenir sur le phénomène Obama. Je ne pense pas que tout ait été dit, même si 700 journaux ont fait leur une avec cette nouvelle, je crois au contraire que nous n'en sommes qu'au début d'une longue histoire, celle de la politique 2.0, des campagnes 2.0 et des élections 2.0. Je crois même que notre façon de faire et de vivre la politique va radicalement changer.

On a beaucoup disserté sur les élections 2.0, et la force des réseaux sociaux utilisée par l'équipe Obama. On se souvient que parmi les membres de l'équipe en charge des activités internet, nous trouvons un petit jeune de 24 ans qui s'appelle Chris Hughes et qui est le co-fondateur de facebook. Le Nouvel Obs le qualifiait d'arme secrête d'Obama dés les mois d'Avril dernier dans cet article. Il a rejoint les rangs de l'équipe de campagne du Sénateur Obama dés Mars 2007. Il a commencé son oeuvre de politique 2.0 par la création d'un réseau social pour son candidat: mybarackobama.com. Ce réseau aurait à l'heure ou j'écris plus d'un million de membres. Voilà qui augure bien pour la politique 2.0.Moi qui ai passé mes années étudiantes sur des bancs d'amphithéatre en sciences politiques, l'actualité politique américaine constitue du petit lait... à consommer sans modération. Et l'influence sur la philanthropie n'est que trop évident pour que je passe ces éléctions sous silence...

Un peu moins connue que le réseau social de Barack Obama, serait une autre initiative apellée Flusher program, ou encore le projet houdini. Ce programme informatique aurait permis d'identifier en temps réel les personnes ayant déjà voté et d'en informer les équipes de bénévoles afin qu'ils consacrent leur temps et leur énergie à des personnes encore influençables (et dont le vote était encore libre) pour les convaincre de se rendre au bureau de vote.

Certains ont suivi les élections grâce à d'autres outils inconnus lors des élections précédentes. Moi en l'occurrence je zappais entre plusieurs postes de télé internationaux (France, Canada et US) tout en vérifiant les sites des grands médias, et avec une fenêtre constamment ouverte sur Twitter elections, et une autre sur votereport comme je l'expliquais dans ce post la semaine dernière.

Pour ceux qui chercheraient des leçons à tirer de l'expérience Obama, je les renvoie à la toujours excellente Harvard Business Publishing et à leur analyse sur les 7 lecons aux grands innovateurs. Par ailleurs, je constate que même les Républicains ont déjà compris la leçon de politique 2-0 et lancent eux aussi un site: rebuildtheparty.com aux objectifs ambitieux: faire d'internet la priorité des 4 prochaines années, avoir 5 millions de républicains activistes online, retourner sur le terrain, séduire (eux aussi) les jeunes, rajeunir le parti avec 40% de candidats de moins de 40 ans... bref, une réelle refonte de l'opposition.

Plus intéressant encore serait de se pencher et de s'interroger sur les suites de cette élection américaine. Que les partis politiques et les leaders de la pluaprt des pays occidentaux trouvent dans ses nouvelles techniques de quoi les inspirer pour leurs prochaines campagnes éléctorales, celà ne fait aucun doute. Certains essaieront plus vite que d'autres...

Mais il me semble que la question se pose plutôt de savoir comment Obama va-t-il gérer la suite avec ses outils web. Il a créé une communauté d'un million de membres de son réseau, et parle régulièrement à plus de 3 millions par emails (dont certains comme moi sont à l'étranger et ne votent donc pas) mais le plus dur reste à venir: il y a plus de 350 millions d'habitants aux États Unis, il en reste beaucoup à convaincre. Il y a donc fort à parier qu'il poursuive ses efforts, ne serait-ce que pour sa réélection dans 4 ans.

Par ailleurs, un million d'ambassadeurs sur le terrain, c'est déjà une belle force de frappe. On peu imaginer qu'il sera tenté de faire appel à son réseau pour exprimer ses opinions,surtout lors de certains débats de société. Combien de fois pourra-t-il faire appel aux membres de son réseau sans soulever la colère des médias et des jaloux? Saura-t-il utiliser ces membres de manière plus discrète, leur demandant d'agir de manière plus locale selon les enjeux? Quelques volontaires pourraient être envoyés en mission pour téléphoner à un bureau d'élu, ou organiser un mouvement devant ses bureaux...

Il nous a déjà prouvé qu'il était prévoyant puisqu'il a déjà lancé un site en ".gov" qui était déjà tout prêt à être mis en ligne: www.change.gov le site du président élu.

Et le changement de faire s'effectue aussi de l'autre coté de la barrière: si Obama a utilisé le web pour parler au monde, maintenant c'est le monde qui compte utiliser le web pour parler à Obama. Les activistes sociaux l'ont déjà trés bien compris. En une semaine j'ai déjà recu une pétition d'Avaaz pour1 million de signatures à obama, et une autre d'Amnesty international sur les actions à prendre dans ses 100 premiers jours de son mandat. Le monde se mobilise déjà auprés de lui en utilisant son propre langage.

D'autres sites plus généralistes tels que whitehouse 2.0 ou encore bigdialog.org correspondent à des plateformes tendant à peser sur l'agenda politique. Il faudra surveiller de prés l'activité (ou la survie) de ces sites et la comparer avec les décisions effectivement prises par l'adminitration Obama (un terme que j'écris pour la première fois, mais que nous reverrons souvent au cours des 4 ou 8 prochaines années).
Quand on voit que des organismes tels que le ecitizen foundation, ou encore le MIT ecitizen architecture program soutiennent et sont à l'origne de tels programmes, il y a fort à parier qu'il ne s'agit pas d'une mode passagère mais bien d'une tendance lourde.

A n'en pas douter, nous allons encore parler longtemps de politique 2.0, de campagnes 2.0 et d'élections 2.0... et en ce qui me concerne, c'est tant mieux!!

vendredi 7 novembre 2008

Aidvertising: essayez les drogues!

C'est vendredi! Le jour de l'aidvertising, où je souligne une campagne sociétale dont la cause ou la réalisation m'ont paru digne de mention.Cette semaine, un site suédois qui vous permet de tester différentes drogues: trydrugs.net

Simple, effiace, pédagogique. Celà suffit-il?
J'en doute

jeudi 6 novembre 2008

Des réalités criantes


A l'occasion du soixantième anniversaire de la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme, la division québecoise d'Amnistie internationale sort une série d'affiches exprimant de criantes réalités que l'organisme continue de combattre sans relâche.
Les affiches sont en ventes auprés de l'organisme.
D'une simplicité désarmante, tant du point de vue du message que du graphisme. Excellent travail sociétal.

En dépit de l'appellation philanthropie 2.0 de mon blogue, il me fait parfois plaisir de saluer des initiatives efficaces et pas du tout 2.0. Tel est le cas ici... Ceci dit, une section entière du site web  d'Amnistie est consacrée à la déclaration universelle et à son soixantième anniversaire, incluant vidéos, moyens d'actions, et possibilité d'achat de produits dérivés pour soutenir la cause. Chapeau bas.

Crédits :
Agence : Allard Johnson Communications
Vice-président, création : Luc Perreault
Conception : Benoît Mendreshora
Direction artistique et illustrations : Karine Martel, Benoit Mendreshora

Client : Amnistie internationale Canada francophone
Directrice générale : Béatrice Vaugrante

mercredi 5 novembre 2008

Barack Hussein Obama, président des États Unis d'Amérique



Quelle soirée. Barack Obama est élu 44ème président des Etats unis.
Je reviens sur son discours d'investiture à Chicago, hier soir, devant un million de personnes, entonnant son cri de ralliement "Yes we can", repris en coeur par la foule, comme lors d'un concert dont le public connaitrait les paroles des chansons. Barack Obama a prononcé les mots que toute la planète attendait. Ce n'est pas pour rien que 70% des médias soutenaient sa candidature. Il a répondu aux attentes et aux espérances.
Il a cristallisé les espoirs de toute une génération, et son discours était à la hauteur des attentes.
J'ai suivi la soirée devant ma TV et mon laptop, connecté sur le flux des élections de twitter.
Le nombre d'updates était impressionnant, ca continue d'ailleurs encore aujourd'hui si vous cliquez sur le lien.

Les américains pouvaient suivre aussi sur Current.tv, le site qui diffuse sur sa TV du contenu produit, choisi et commenté par les internautes directement.
Bref, une élection trés 2.0, sous les auspices du changement.
Un autre point intéressant est le fait qu'avant son discours d'investiture, il a envoyé un email à tous les gens qui le soutenaient et qui s'étaient inscrits sur son site web. Voici ce qu'il écrit:

Sacha,
I'm about to head to Grant Park to talk to everyone gathered there, but I wanted to write to you first.
We just made history.
And I don't want you to forget how we did it.
You made history every single day during this campaign -- every day you knocked on doors, made a donation, or talked to your family, friends, and neighbors about why you believe it's time for change.
I want to thank all of you who gave your time, talent, and passion to this campaign.
We have a lot of work to do to get our country back on track, and I'll be in touch soon about what comes next.
But I want to be very clear about one thing...
All of this happened because of you.
Thank you,
Barack
Please donate


Il y a fort à parier que de nombreux autres suivront son exemple, et que la politique devienne vraimment 2.0. Allez-y, ca marche, Obama vient de nous en donner la preuve la plus flagrante en remportant cette élection présidentielle.

vendredi 24 octobre 2008

Aidvertising - Campagne de levée de fonds pour Creative Commons

 
C'est vendredi! Le jour de l'aidvertising, où je souligne une campagne sociétale dont la cause ou la réalisation m'ont paru digne de mention. Cette semaine, pas de spot ou d'affichage à montrer, mais seulement une opération de levée de fonds pour un organisme qui me tient à cœur: Creative Commons qui lance sa campagne de financement.

Avec Creative Commons, nous parlons d'un organisme sans but lucratif qui a mis au point une licence de protection (et surtout de partage) des droits de création sur le web. Je l'utilise moi-même pour ce blogue (voir tout en bas de la page), et la plupart des créateurs de contenu sur le web (photos sur flick'r, blogues, présentations powerpoint, et vidéo) ont tendance à se tourner vers creative commons pour protéger et/ou partager  leur création.

Creative commons lance cette semaine, en pleine crise économique et financière, cette campagne de financement 2008, avec deux objectifs en tête:
1- Recevoir de l'argent (500,000$) pour continuer de fonctionner et d'innover
2- Créer de la notoriété, de la visibilité et une communauté qui embrasse leur cause, avec  notamment un appel à créér des vidéos de 90 secondes expliquant pourquoi soutenir Creative Commons.

La Fontaine de pierres soutient Creative Commons car ils sont à la fois un repère dans le monde obscur du droit des créations sur le web, et parcequ'ils sont aussi des apôtres de la liberté créative sur le web. Grâce à leur travail des millions de gens (dont je fais partie) se retrouvent à créer, publier, diffuser du contenu original sur internet. La licence Creative Commons les incite à continuer, partager, mélanger leur contenu pour une plus grande diversité encore. On peut choisir "all rights reserved" ou "some rights reserved" dans un cadre donné.

Oh j'oubliais, tout celà est entièrement gratuit... d'ou l'intêret de les soutenir financièrement...

lundi 20 octobre 2008

Comprendre la crise financière


L'Argent Dette de Paul Grignon (Money as Debt FR) from Bankster on Vimeo.

J'adore les BD et les dessins animés. Mais il n'y a pas que Spiderman ou Albator dans la vie... Alors dans cette période ou la crise financière (qui devient économique d'ailleurs) occupe une place prépondérante dans les médias, voici un dessin animé qui permet d'expliquer même aux plus réfractaires aux sciences économiques comment nous en sommes arrivés là. Un bijou de pédagogie. Vous saurez pourquoi les banques font faillite, et pourquoi la plus grande crainte des banquiers serait un mouvement de la population pour aller récupérer son argent en liquide... car cet argent n'existe pas. L'argent que nous avons (ou que nous croyons avoir) est en fait une dette. Vous ne me croyez pas? Regardez, et vous comprendrez! Je regrette juste qu'on ne m'ait donné de telles explications à l'école ou même à l'université...

Par ailleurs, si la finance vous intéresse, et que vous cherchez plus sérieux et profond que les dessins animés, vous pouvez lire les exercices de prospective d'Europe 2020 pour qui le coeur de la crise ne sera atteint qu'à l'été 2009 avec la cessation de paiement des US (rien de moins). Celà dit, pour les sceptiques, Europe 2020 prévoyait la crise actuelle dés Février dernier avec un réalisme saisissant...

vendredi 17 octobre 2008

Aidvertising - Ne vous inquiétez pas, c'est juste un cancer



C'est vendredi! Le jour de l'aidvertising, où je souligne une campagne sociétale dont la cause ou la réalisation m'ont paru digne de mention. Cette semaine j'aime beaucoup la campagne de l'ARC contre le cancer.

Après les innombrables publicités diabolisant la maladie, et utilisant la bonne vieille méthode du shockvertising, il est appréciable de constater que cette fois le cancer est abordé sous un angle qui permet de nous projeter à une époque où il ne serait pas plus grave qu'un rhume aujourd'hui.

C'est la base de la pensée positive: s'imaginer dans le cas de figure souhaité, et non dans celui redouté... il me semble que c'est trés actuel comme attitude... et ca m'incite aussi encore plus à penser que le shockvertising est mort... et enterré.

jeudi 16 octobre 2008

Semaine de l'épargne solidaire



Du 18 au 25 octobre se tient en France la semaine de l'épargne solidaire, sous les auspices de l'organisme finansol. Cette association fédère les organisations  de finances solidaires en France. Selon leur site web

  leurs missions sont de :
→ promouvoir et valoriser le principe de solidarité dans l'épargne et la finance;
→ développer la collecte d'épargne solidaire et l'emploi d'investissements solidaires;
→ garantir la solidarité et la transparence des placements financiers labellisés.


La semaine de l'épargne solidaire est accompagnée d'un minisite invitant les gens à écrire à leur banquier pour lui demander des informations sur les finances et l'épargne éthiquement responsable et solidaire. Le site parlezenavotrebanquier.com permet d'en savoir plus et de se tenir au courant des initiatives locales.

J'aime bien ce concept, car il n'essaie pas forcément de changer le monde. Ce que j'aime c'est l'utilisation des mécanismes existants et reconnus du marché pour parvenir à des fins humanistes et humanitaires. La logique qui veut que les méthodes éprouvées du marché (en dépit de la crise qui sévit) fonctionnent aussi pour aider son prochain me semble un intéressant détournement de la caricature du capitaliste sans vergogne qui ne pense qu'à se remplir les poches...

Par ailleurs, sensibiliser à ce nouveau type d'épargne est bon pour tout le monde: le banquier, votre épargne, et la cause soutenue... Puisque tout le monde est content, l'opération devrait être consensuelle, et donc remorter un franc succés. La diffusion à grande échelle de cette campagne semble le prouver.

mercredi 15 octobre 2008

Blog action Day 2008- Pour en finir avec la pauvreté



Le 15 Octobre est la journée de mobilisation des blogueurs (Blog Action day). Chaque année, tous les participants abordent un même thème et pour 2008, c'est la pauvreté qui est évoquée, je vous en parlais ici dernièrement.

Oui, la pauvreté fait encore et toujours des ravages. Aujourd'hui 26 500 enfants sont morts. Le temps de lire ce post, ce sera une cinquantaine de plus. Et en un an, prés de 10 millions. Tous de pauvreté, ou des suites d'une maladie facilement soignable sous nos latitudes privilégiées.

Au mois d'Aout dernier, la banque mondiale a révisé ses critères du seuil de pauvreté, pour passer de 1$ par jour à 1,25 $ par jour. Les chiffres corrigés donnent tout de même les estimations suivantes: 1,4 milliards d'individus vivant sous ce seuil de pauvreté. On parle ici de 20% de la population mondiale!

Si on augmente le seuil à 10$/jour, nous tombons sur le chiffre astronomique de ... 80% de la population mondiale... Maintenant pensez à votre propre salaire... vous voyez que vous êtes pas si mal payé que ca finalement...



En dépit de tous les chiffres alarmants sur la pauvreté, il faut savoir que la pauvreté est soluble dans le don. Des initiatives existent, comme les objectifs du millénaire pour le développement de l'ONU. Parmi ses 10 objectifs, le premier est de réduire de moitié, d'ici 2015, le nombre de personnes vivant avec moins d'un dollar par jour. Cet objectif ambitieux est encore atteignable. Certains y croient, et y travaillent, comme Bill Gates dans son discours aux nations Unies le mois dernier. La campagne a également mis sur pied ce site web qui donne l'état d'avancement de la mission.

Ce n'est pas un hasard si les blogueurs du monde lancent cette initiative aujourd'hui le 15 Octobre. il se trouve que du 17 au 19 Octobre, l'ONU lance la campagne Debout et Agissez. L'an dernier, 43 millions de personnes se sont mobilisées pour réclamer à leurs dirigeants de respecter leurs engagements d'atteindre les objectifs du millénaire. C'est encore trop peu sur l'échelle des 6 milliards d'habitants de la planète, mais un mouvement de 40 millions de personnes, ca représente plus que le nombre d'habitants du canada par exemple...


Et vous, que faites-vous pour éradiquer la pauvreté?

Enfin, une dernière mise en perspective, selon l'ONU, il suffirait de 150 milliards par an pendant 5 ans pour obtenir ce résultat l'éradication de la pauvreté dans le monde. Beaucoup d'argent oui, mais tant que ca si on les compare aux 700 milliards du gouvernement américain pour sauver le système bancaire américain, et aux 1700 milliards d'euros des gouvernements europééens pour sauver le leur... La partie est jouable, c'est ce qu'il faut retenir. Car baisser les bras et accepter la situation serait bien pire encore...

mardi 14 octobre 2008

Obama fait de l'advergaming


En ce jour d'élections fédérales au Canada, je voudrais faire un clin d'oeil en parlant plutôt de la campagne électorale américaine. Barack Obama, se distingue en faisant de l'(advergaming) in game advertising: placer de la publicité dans des jeux vidéos, reconnus pour cibler les plus jeunes éléments de l'éléctorat.

En effet, on peut trouver de la publicité (payante) pour la campagne de Barack Obama sur le jeux Burnout paradise sur Xbox 360. L'annonce, renvoie au site de campagne voteforchange.com qui explique comment apparaitre sur les listes éléctorales et comment voter par anticipation.

La nouvelle a été confirmée par Holly Rockwood, directrice des communications pour EA games, le producteur du jeux burnout paradise.

Je serai curieux de savoir quel sera le prochain politicien francophone à utiliser ce genre de méthode, et à utiliser l'advergaming l'in game adertising pour sa campagne électorale... A l'heure ou le jeune électorat se sent de moins en moins concerné par la politique (en 2006, seulement 44% des 18-34 ans canadiens sont allés voter), ce type d'annonce ne peut que renforcer une image positive des politiciens...

MAJ: Merci à Nadya de me faire remarquer la différence entre advergaming et in game advertising,

vendredi 10 octobre 2008

L'amérique ne veut pas diffuser cette pub



La célèbre chaine de TV américaine ABC refuse de diffuser cette annonce de la campagne We can solve it. Cette campagne est une initiative de l'Alliance pour la protection du climat, qui est l'organisme créé par Al Gore lauréat du prix nobel de la paix l'an dernier, en vue de promouvoir les initiatives de conscientisation et de mobilisation contre les changements climatiques.

We can solve it a lancé une pétition pour qu'ABC accepte de diffuser cette annonce. On imagine que son refus est motivé par la crainte de perdre de Gros annonceurs pétroliers, largement critiqués dans ce spot. Au moment où j'écris ces lignes plus de 1,6 millions d'américains ont déjà signé la pétition.

Le spot est présenté comme un spot subventionné par un parti politique. L'ironie, c'est que le message véhiculé par le spot se trouve cautionné par le refus de certaines chaines de le diffuser: l'industrie pétrolière bloque les initiatives vertes alternatives au pétrole.


Le groupe incite également les blogueurs (qui eux ne sont pas financés par l'industrie pétrolière) à soutenir l'initiative, alors n'hésitez pas à passer le mot...

A méditer...

En ce jour ou le Dalai-Lama est à l'hopital, une petite pensée d'un grand moine bouddhiste: Jack Kronfield:
"Tout acte généreux est une reconnaissance de notre interdépendance"

Bon WE.

lundi 6 octobre 2008

37 images pour sauver des millions de vies




Tel est l'objectif ambitieux de la campagne xdrtb.org. Un nom bien barbare pour une action généreuse visant à faire un connaitre une souche extrémement résistante aux traitements de la tuberculose (la "Xtensively Drug Resistant TuBercolosis").

James Nachtwey, le photographe et reporter de guerre aux innombrables prix et récompenses s'est lancé dans un travail visuel difficilement soutenable pour montrer les ravages de cette maladie et inciter à l'action: diffusion de l'information et/ou don pour tenter de trouver un remède. De l'Afghanistan à la Bosnie en passant par les victimes du SIDA ses oeuvres laissent rarement indifférent. Il est considéré par certains comme le plus important photographe de guerre encore vivant. Le week-end dernier, il a révélé au monde ses images de la XDRTB.

Cette tuberculose XDRT est une mutation de la tuberculose "normale". Elle frappe les plus pauvres de la planète, comme ceux qui souffrent de malnutrition ou qui vivent dans des camps de réfugiés, bref, ceux qui n'avaient déjà vraiment pas besoin d'une maladie incurable pour connaitre le malheur... Pour en savoir plus sur cette maladie, voici des chiffres de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

Soulignons que cette initiative a été rendue possible par l'obtention du TED prize 2007 qui a versé 100,000$ à James Nachtwey pour rendre possible un souhait pour changer le monde. Cette initiative est le résultat de son vibrant souhait que l'on peut écouter ici. Attention, les images qui accompagnent son discours sont d'une violence incroyable, surtout celles du Rwanda ou des orphelins roumains. Impossible de rester de marbre devant ses images. Pas étonnant qu'il ait gagné le TED prize: en voyant les horreurs qu'il nous montre, les larmes montent, la colère aussi, et on a envie de lui donner les moyens de faire en sorte que cette réalité s'efface. On a envie de lui prouver qu'avec de la bonne volonté, on pourait arréter tout ca...
Il demande qu'on l'aide à utiliser ses images avec les nouvelles technoogies dans le but de changer le monde. XDRTB.org est la solution que lui offre TED.

Il est possible de suivre les progrés de la couverture médiatique de cette opération humanitaire moderne sur le blogue The emergency room .

Une dernière chose: il ne faudrait pas plus de 20$ pour que la tuberculose soit traitée AVANT qu'elle ne mute en XRD-TD... faites suivre, poursuivez la chaine...

vendredi 3 octobre 2008

Aidvertising: A qui donneriez-vous $80.000?


C'est vendredi! Le jour de l'aidvertising, où je souligne une campagne sociétale dont la cause ou la réalisation m'ont paru digne de mention. Cette semaine, ce n'est pas vraiment une campagne, mais plutôt une initiative qui permet de voter pour l'organisation caritative qui recevra 80,000$ le 15 octobre.

Tout le monde peut voter.
Votre vote correspond à un don de 2$
L'organisation qui aura recu le plus de votes recevra les 80,000$
On ne peut voter qu'une fois
On peut regarder quelle ONG est en tête (à l'heure ou j'écris c'est Angels soldiers et de loin- ce qui soit dit en passant donne une assez bonne idée du degré d'estime que les américains portent à leurs soldats )
Au moment ou j'ai voté, 30 000 personnes en avaient déjà fait autant. Il reste encore prés de 10,000 votes avant le 15 Octobre... allez-y donc, et vite, c'est que ca se passe... et à mon avis ca va aller vite...

C'est la plateforme internet squidoo qui organise ca. Le gourou du marketing Seth Godin est derrière cette plateforme de plus en plus populaire. Une preuve de sa popularité, c'est justement ce don. Il en parle lui-même sur son blogue ici.
Par ailleurs, si vous vous rendez sur la page squidoo qui organise ce don, vous trouverez des commentaires sur les façons de changer le monde... interessant.
MAJ: le vote est terminé, 10 jours avant la date butoir, et les angels soldiers l'emportent avec 25% des votes.

mercredi 1 octobre 2008

Les jeux vidéos, nouvelle école du civisme?


C'est ce que semble montrer l'étude de PEW Internet "Teens, video games and civics" financée par la Fondation Mc Arthur.

Cette étude menée auprès de 1 102 adolescents américains de 13 à 17 ans montre que 97% d'entre eux (99% des garçons et 94% des filles) jouent à des jeux vidéo de toutes sortes. Ils jouent en moyenne à 5 jeux différents et 40% déclarent jouer à plus de 8 jeux.
76% jouent à des jeux vidéo impliquant d'autres joueurs.

Selon ce rapport, 44% des jeunes joueraient à des jeux qui leur expliquent un problème de société, alors que 56% seraient amenés par ces jeux à réfléchir sur des questions morales ou éthiques. L'étude démontre que les jeunes ayant été exposés à ces jeux vidéos civiques seraient plus enclins à avoir des activités engagées dans le monde réél, à rechercher des informations sur l'actualité, à tenter de persuader autrui de l'intérêt de voter (c'est de circonstance en ce moment aux US!), de s'engager en politique, ou de s'impliquer dans des opérations de levée de fonds pour des organismes caritatifs.

Un autre point intéressant de l'étude est que tous les jeunes montrent la même tendance, indépendamment de leurs origines sociales ou ethniques.

Selon ce rapport, le temps que passent les jeunes devant leurs consoles seraient moins important que le type de jeux auxquels ils s'adonnent. Certains de ces jeux pourraient les aider à appréhender les grands enjeux de notre monde...
On savait déjà que les jeux pouvaient être utiles pour éduquer, mais cette étude montre que ce n'est pas que du savoir purement académique qu'ils acquièrent, mais aussi des valeurs morales et éthiques... Un point supplémentaire à ajouter aux attributs des Digital natives théorisés par Marc Prensky.

mardi 30 septembre 2008

Une machine à fabriquer de l'eau... avec de l'air

Trés fort! Les gens de Klimatec soutiennent avoir créé une machine capable d'extraire 20 litres d'eau buvable par jour, en n'utilisant rien d'autre que de l'air. Une telle quantité correspondrait aux besoins quotidiens pour une famille de 6 personnes. Révolutionnaire non? Ils ont baptisé leur invention la "Base 1 Airwater machine". Cette pratique innovation se vendrait autour de 1300$.

Inconvénient: elle fonctionne à l'électricité, ce qui n'est pas terrible pour les situations de crise humanitaire, ou pour utilisation dans les pays les plus pauvres, ou encore aux infrastructures détruites, mais c'est un bon début. Ils sortiront peut-être un jour une version à l'énergie solaire, qui sait...

Et en attendant, pour ceux qui vivent en situation d'urgence, il existe déjà la Lifestraw qui permet de filtrer individuellement de l'eau non potable, une autre belle invention peu connue.

lundi 22 septembre 2008

Comment le web change le monde - l'alchimie des multitudes


Voici une excellente nouvelle pour commencer la semaine. Le brillant ouvrage du non moins brillant Francis Pisani "Comment le web change le monde" sera rendu progressivement disponible sur ce site. Francis Pisani l'annonce lui-même sur son blogue ici.
Le premier chapitre est déjà online à partir d'aujourd'hui.
Son livre faisait partie de ma liste de lecture de l'été, mais j'avais eu beaucoup de mal à le trouver au Québec. Voici un problème vous ne devrez plus avoir...
Pour un livre qui n'est sorti qu'en Avril dernier, on peut dire que c'est une belle ouverture d'esprit de la part des éditeurs... bravo l'équipe!

dimanche 21 septembre 2008

Premier PodCamp Montréal


Aujourd’hui, comme de nombreux fondus du web montrealais, et autres passionnés des nouveaux médias, j’assiste à la toute première édition du PodCamp Montréal comme je l'avais annoncé ici le mois dernier. Le POdCamp Montreal, c’est une série d’anticonférences regroupant des professionnels des du web du Québec, et de la nouvelle angleterre , (le Boston Podcamp est très populaire). Pour ceux qui ne connaitraient pas les anticonférences, il s’agit de conférences très informelles, avec certes un thème, mais où tout le monde peut participer, donner son envie (!), et ainsi faire faire rebondir la conversation. C’est passionnant, très enrichissant, et évidemment toujours une expérience unique. Le monde du web affectionne particulièrement ce type de rencontre avec les BarCamps, PodCamps, facebookCamps et même BarCampbank pour l’industrie bancaire, c’est dire si le phénomène devient mainstream…

Évidemment, les thèmes du jours du PodCamp Monteal ne tournaient pas tous autour de la philanthropie, (le programme complet est ici) mais je suis tout de même tombé sur une conférence d’Andew Jankowich, de meta boston media qui a longuement abordé l’apport et l’avantage des nouvelles technologies pour les Organisations non-gouvernementales. Il s’est surtout interessé aux podcasts comme on était en droit de s'y attendre , et a donné de nombreux exemples de podcasts destinés à promouvoir les arts, le théatre, la danse, ou encore des séries télévisées. Ca ne m’a pas jetté au bas de ma chaise vu que j’ai déjà travaillé à la mise sur pied de podcasts de méditation.

Bien que non spécialisé en philanthropie, Hugh McGuire, de librivox, a ensuite présenté une magnifique anticonférence qui m'a vraiment fait décoller. Librivox pour ceux qui ne connaissent pas cette magnifique initiative est une banque de livres audios, dont chacun peut participer au développement en soumettant ses propres enregistrements. Depuis sa création en 2005, c’est plus de 1700 livres (du domaine public) qui ont été enregistrés par monsieur et madame toutlemonde, et mis à disposition gratuitement sur le web. Quel beau projet. Il illustre à merveille pour moi la beauté du web. Le président de Creative Commons a même déclaré que c'était le projet collaboratif le plus interessant depuis wikipedia... Hugh nous a fait écouter un extrait du podcast de scarborough dude (qui a présenté une conférence lui-même plus tard d’ailleurs), qui racontait son expérience de l’enterrement du fils d’un de ses amis. Ce qui aurait pu être un texte morbide est devenu une sorte de conversation au coin du feu sur la vie, la mort, et ce que c’est que d’être père. Moi ca m’a vraiment touché (en tant que père surement) mais aussi parceque nous sentions tous que les podcasts et l’échange de matériel audio sur internet avaient un pouvoir immense, loin d’être encore exploité à sa juste valeur…

Bref, je ne vais pas vous raconter toute la journée, (je suis convaincu que d’autres s’en chargeront), mais cette journée a renforcé l’idée que je caresse depuis un certain temps déjà de créer un podcast sur la philanthropie 2.0. Je sens que nous n’en sommes qu’aux balbutiements de ce mode de communication. Quand je vois que les États Unis s’attendent à une augmentation de l’audience des podcasts de 250% d’ici 2012, je me dis que les podcasters ont de beaux jours devant eux… Alors à force de ressentir le manque de podcast sur mon sujet de prédilection (j’en ai trouvé quelques-uns en anglais, mais aucun en francais), je me dis que je vais finir par combler ce manque en le créant moi-même ce podcast philanthropique… affaire à suivre...

Mais vous, en écoutez-vous des podcasts? En connaissez-vous sur la philanthropie? En écouteriez-vous sur la philanthropie? Ca m’interesse…

vendredi 19 septembre 2008

Aidvertsing - Une campagne d'éducation sexuelle osée


C'est vendredi! Le jour de l'aidvertising, où je souligne une campagne sociétale dont la cause ou la réalisation m'ont paru digne de mention.

Cette semaine, une campagne Belge, articulée autour de l'humour.
La campagne renvoie à un site internet pour plus d'informations.
J'adore.
Encore un pas en avant qui prouve que le shockvertising est mort.
Il me semble que le shockvertising est de plus en plus remplacé par l'humour dans les campagnes sociétale, et c'est tant mieux...
Vous avez remarqué ca vous aussi?
L'humour est culturel, et si ce message passe en Europe, je peux vous dire que de ce coté de l'Atlantique, ca n'est pas demain la veille qu'on verra passer ce genre de message à la TV...

dimanche 14 septembre 2008

La Caravane des marchands du non-marchand



La "Caravane des marchands du non-marchand" est un projet qui macère depuis quelques mois.
Il est né d'une discussion avec mon comparse Fredéric Bardeau de Trilogicom. Fred et moi avons fait nos études ensembles (il y a longtemps), et 15 ans plus tard nous nous sommes retrouvés à faire le même métier et à animer des blogues aux préoccupations communes, chacun d'un coté de l'Atlantique: la Fontaine de pierres et le blogue de Trilogicom. De là l'idée de créer la Caravane des marchands du non-marchand que nous sommes fiers de lancer aujourd'hui.


Mais de quoi s'agit-il exactement? L'idée reprend le concept des "carnival of blogs", ces regroupements de blogueurs qui publient et échangent autour d'un thème commun. En ce qui nous concerne, comme son nom l'indique sans détour, notre caravane sera consacrée aux problématiques du secteur non-marchand: tous les professionnels du marketing de la cause, les communicateurs de l'humanitaire et autres professionnels de la solidarité sont donc concernés... et conviés à amener leur pierre, et ainsi à joindre leurs lumières aux notres.


Concrètement, chaque semaine ou chaque mois (selon le nombre de membres), l'un des blogueurs écrira un texte sur un sujet d'intérêt pour tous les autres blogueurs qui pointeront tous vers lui ce jour-là. Chaque blogueur "hébergera" la Caravane des marchands du non-marchand à tour de rôle. Le groupe est ouvert et de nouveaux blogueurs peuvent l'intégrer sur simple demande auprés de trilogicom ou de la Fontaine de pierres. Les conditions d'admission sont très simples: avoir un blogue sur le thème et accepter d'écrire un billet de temps en temps. Il n'y a aucune autre obligation, ni frais et chacun est libre de participer ou pas selon ses envies et sa disponibilité.

La "Caravane des marchands du non-marchand" permet de :
- Favoriser le partage des connaissances sur un thème précis
- Multiplier la participation et les discussions entre blogueurs et leurs lecteurs
- Diversifier les sources d'informations donc les points de vues et les solutions sur des sujets qui nous tiennent à coeur.
- Découvrir de nouveaux blogues dans notre domaine
- Créer/solidifier des liens parmi les blogueurs participants
- Et par la même occasion, d'augmenter le référencement et le trafic de tous les blogues participants ! (en général les blogueurs sont sensibles à ce genre d'argument...)

Moralité, que vous soyez un professionnel du fundraising, un consultant, un employé d'une ONG, un expert, un salarié ou un étudiant, il vous suffit de bloguer autour des thèmes suivants pour participer : philanthropie, solidarité, commerce équitable et achats solidaires, finance solidaire et microfinance, humanitaire, droits de l'homme et développement durable...

Faites-moi savoir si vous êtes intéressés à participer à notre Caravane des marchands du non-marchand, et n'hésitez pas à prévenir d'autres blogueurs de l'existence de la Caravane : ils sont les bienvenus! Vous pouvez le faire dans les commentaires ci-dessous, en me contactant directement, ou encore à l'adresse suivante: lesmarchandsdunonmarchand@gmail.com

Fred et moi envoyons un email à certains contacts que nous devinons/espérons intéressés. Tous les volontaires qui se seront manifestés seront prévenus du détail des prochaines étapes par mail. L'objectif est de lancer la Caravane en octobre prochain.

Répondez nombreux, plus on est de fous, et plus on rit...

vendredi 12 septembre 2008

Aidvertising - 10 campagnes sur la santé

C'est vendredi! Le jour de l'aidvertising, où je souligne une campagne sociétale dont la cause ou la réalisation m'ont paru digne de mention. Cette semaine, je retourne à mes premières amours avec le thème de la santé. En effet, lorsque j'ai créé ce blogue, il y a un an, je travaillais à promouvoir la santé en général et plus exactement les saines habitudes de vie... j'en conserve (notamment) un oeil aiguisé aux problématiques de santé, et la curiosité de voir comment d'autres font la promotion de la santé publique.

Aujourd'hui je vous renvoie à un excellent post de mon ami Marc d'Osocio, qui a été invité sur Pulse and Signal, un blogue sur l'intersection de la santé et de la technologie pour y parler de l'évolution des campagnes sur la santé. Marc y évoque 10 campagnes évocant la santé provenant de tous les coins du monde.

Trés instructif de voir les différences culturelles de perception...

mercredi 10 septembre 2008

Les garces aussi peuvent changer le monde ...


... c'est du moins le postulat des plus étranges que propose le site bitchy betty. Le site invite chacun à "bitcher" sur le sujet de son choix, original non?
C'est un vrai réseau social (de) rigolo(s), qui a défaut de changer le monde doit aider ceux qui l'utilisent à se défouler... je ne me suis pas inscrit, je suis sur suffisamment de réseaux sociaux comme ca pour le moment, mais je suis curieux de voir comment celui-ci évoluera. En défouloir? Une sorte de mur de graffitti ou chacun pourra cracher son venin impunément? Ou bien de réelles actions concrètes seront initiées par les membres pour faire changer le monde?
Ce site aux options de type facebook me rapelle l'initiative caricaturale (et drole aussi) qu'était Hatebook.

Qu'en pensez-vous? Croyez-vous que le fait de se plaindre soit un bon moyen d'initier des changements? Finalement, toute volonté de changement provient du constat d'un phénomène irritant non?... Alors l'idée de ce site n'est peut-être pas si folle qu'elle en a l'air...


Via

dimanche 31 août 2008

La webTV des ONG


Je viens de découvrir (grâce au nouveau blogue générosité 2.0) un nouveau moyen très 2.0 de promouvoir les ONG, et autres organismes humanitaires et de solidarité: ONG TV.

ONG TV
est un site web sur lequel toute organisation humanitaire ou environnementale peut uploader des vidéos. Il peut s'agir de pub, de reportage, ou de publireportage, peu importe.

Les vidéos sont ouverts aux commentaires, et une fonction permet de faire un don à chacune des ONG présentant du contenu. vidéo. Des heures de plaisir. on peut aussi choisir des spots en fonction de leur origine géographique, ou utiliser la boite de recherche pour le nom d'une ONG en particulier. On pourrait parler du youtube sociétal, ou de la webTV solidaire...

Le site contient une charte détaillant les conditions de probité et de transparence pour qu'une ONG soit autorisée à diffuser son contenu. J'ai été très étonné de ne pas voir apparaitre de contenu d'organisations célèbres et que j'aime bien telles que les Greenpeace, Amnesty, l'UNICEF ou Médecins du monde. Ca fait beaucoup de grands absents quand même... si quelqu'un a une idée ou une théorie sur ces absences, n'hésitez pas à les partager...

vendredi 29 août 2008

Aidvertising - vivre dans une poubelle à Kroo Bay


C'est vendredi! Le jour de l'aidvertising, où je souligne une campagne sociétale dont la cause ou la réalisation m'ont paru digne de mention.

Vous connaissez Kroo Bay? C'est un bidonville de Freetown, au Sierra Leone, un des pays les plus pauvres du monde. Kroo Bay est une sorte de poubelle géante, un dépotoir, une montagne de déchets du haut de laquelle coulent des rivières de putréfaction, et sur laquelle vivent des familles entières. Kroo Bay c'est ca.

L'organisme britannique Save the children a créé ce site internet "This is Kroo Bay" qui permet de se faire une idée assez précise de l'inimaginable: la vie quotidienne dans le bidonville de Kroo Bay. Le site permet une expérience immersive avec de nouvelles vidéos régulièrement mises en ligne, des photos et des entrevues des habitants. Techniquement, Save the children n'a pas lésiné: blogues, vidéo, vues à 360 degré, incrustation de liens audio et vidéo sur les images, forum, et bien sur la possibilité de donner en ligne. L'argent recueilli servira à fournir des produits de première nécessité: du savon, des couvertures, de l'eau propre et des médicaments.

Ah oui, on y apprend aussi qu'au Sierra Léone, un enfant sur 4 meurt avant d'atteindre l'age de 5 ans...

Entre Juin et octobre, (donc en ce moment), c'est la saison des pluies là-bas, qui draine des quantités industrielles d'immondices. Si vous voulez savoir à quoi ressemble la vie à cette période de l'année, en plus de ce site dédié vous pouvez aussi regarder cette vidéo, également réalisée par Save the children. Impressionnant.

jeudi 28 août 2008

Lever des fonds gràce à Twitter, ca marche!

Je reviens sur le concept de micro-blogging appliqué à la levée de fonds et à la philanthropie. J'avais entamé la discussion ici, en me demandant si ce nouveau concept, et son enfant chéri Twitter fonctionnerait et serait utilisé par des ONG lors de leurs opérations de levée de fonds.

Il se trouve que Beth kanter est parvenue à recueillir 2657$ en seulement 90 minutes grace à ce nouvel outil. Pas mal quand même non? Son opération, qu'elle raconte elle-même dans son blog était destinée à recueillir des fonds pour financer les études de Leng Sopharath, un orphelin cambodgien qu'elle soutien depuis plusieurs années. Elle précise que l'an dernier il lui avait fallu 24 heures pour la même collecte sans Twitter, et qu'en 2006, il lui avait fallu 3 semaines pour récolter seuleemnt 800$. Coment s'y est-elle pris?

Lors d'une conférence où elle présentait la force des médias sociaux pour le secteur non-marchand, à une assemblée de blogueurs, podcasteurs et autres aficionados des nouvelles technologies de Seattle, elle a lancé une sorte de compétition de levée de fonds en direct pour illustrer son propos. Son appel a été relayé par les particpants via Twitter. Le but était de trouver le plus vite possible 250 personnes prêtes à donner 10$ chacune, tout simplement. En 90 minutes, c'était plié, le tout online. On ne compte pas dans le résultat le fait que l'un des participants se soit levé pour faire circuler un chapeau pour faire une collecte "offline" si l'on puis dire... grace à laquelle il a encore ramassé 900$ additionels...

Alors voilà pour le pouvoir des médias sociaux et des nouvelles technologies. Je crois que j'ai bien fait de choisir le micro-blogging comme l'un des buzzwords 2008 de la Fontaine de Pierres...


Certains comme katya Andresen soutiennent trés justement que tout n'est pas à mettre au crédit des médias sociaux dans cette histoire, et que la passion du présentateur, ses raisons personelles d'agir pour une cause , ainsi que la qualité de son réseau jouent pour beaucoup dans le succés d'une telle opération. Ce sont autant d'éléments à prendre en compte pour qui voudra répéter un tel succés, ou s'en inspirer pour une action ciblée...

vendredi 22 août 2008

Blog action day 2008


Blog Action Day 2008 Poverty from Blog Action Day on Vimeo.

Le 15 Octobre prochain, ce sera le Blog action day. Tous les blogueurs, podcasteurs, vlogueurs du monde sont invités à traiter d'un sujet commun pour cette journée. Cette année, le thème sera la pauvreté.

Pour participer, il suffit d'évoquer le thème sur son canal habituel, on peut aussi participer en donnant sur Kiva par exemple, ou encore écrire pour le blog de Blog Action Day.

Si vous avez besoin d'inspiration, voici des idées:
- Comment militer contre la pauvreté?
- Comment sensibiliser son propre entourage contre la pauvreté?
- Les nouvelles technologies contre la pauvreté (pour tous les geeks)
- Comment intégrer la lutte contre la pauvreté au programme politique de nos candidats?
- Les progrés réalisés par tel ou tel organisme luttant contre la pauvreté
- Un topo sur un organisme qui vous tient particulièrement à coeur

La Fontaine de Pierres participera. Je n'ai pas encore prévu mon sujet parmi tous ceux que je propose, alors si vous voulez me voir traiter un sujet en particulier, faites le moi savoir...



jeudi 21 août 2008

Podcamp Montréal



Je me suis inscrit au podcamp Montréal. Ce sera la toute première édition de cette célèbre anti-conférence. Il y a déjà du beau monde d'inscrit. Ce que j'aime dans les anti-conférences en général et dans les Podcamps en particulier, c'est que non seulement c'est gratuit, mais surtout les gens qui viennent là sont des passionnés. Bien sur le web est leur métier: ils en bouffent au petit déjeuner. C'est le genre de geeks qui bloguent, podcastent et réseautent sur plusieurs médias sociaux en même temps, et gagnent leur vie avec et sur le web. Bref, des gens qui me ressemblent quoi... Mais la plus grande preuve qu'ils aiment ce qu'ils font, c'est que ce genre d'évènement se déroule en général pendant un week-end.

Les Camps sont pour moi les meilleurs endroits pour prendre le poul de l'industrie, et même d'être (trés) légèrement en avance sur ce qui s'en vient... Bref, je sens déjà que je vais me régaler.

Au fait, les places sont limitées, mais il en reste, alors si ca vous tente, inscrivez-vous (vite) ici. Pour les incrédules, le programme vient de sortir, il est . Est-ce que je vous ai dit que c'était gratuit??

La Fontaine de pierres est de retour





Pour ceux qui se demanderaient ce que j'ai fait de mes vacances, ce petit film (qui n'est pas de moi) est assez fidèle à ce que j'ai vécu: c'était là, avec les mêmes organisateurs...

Il se trouve que depuis, j'ai lu ceci sur les requins bullsharks, et que ca m'a un peu refroidi, de sorte que je ne suis pas certain que je recommencerai, même si l'occasion m'en était un jour donnée... J'ai aussi regardé ce petit film, dans lequel j'ai reconnu Lazaro, le gars avec qui j'ai plongé, et qui m'a enlevé le dernier doute que j'aurais pu avoir... non, finalement, je ne recommencerai pas.
Mais j'ai ADORÉ mon expérience.

mercredi 6 août 2008

La Fontaine de pierres est en vacances


Je suis un peu moins actif sur mon blog ces derniers temps. Il me fallait boucler certains dossiers ainsi que mes valises avant de partir me ressourcer en allant explorer le monde sous-marin des caraïbes... De retour mi-Aout avec de nouvelles idées, et des surprises. Je prends un congé d'écriture certes, mais pas de réflexions, le petit moulin va continuer de tourner, et la Fontaine de pierres reviendra à la rentrée avec d'autant plus de pierres à apporter...
NOTA: Je pars sans ordinateur, sans blackberry, et (mon dieu, vais-je y survivre?) sans internet!! Souhaitez-moi bonne chance...
A bientôt.
SD

lundi 28 juillet 2008

SOCAP 2008: conférence sur les marchés de capital social


Dans un billet précédant sur la philanthropie en 2033, j'évoquais le fait que dans un futur proche nous assisterions à la création de bourses solidaires et de grandes conférences sur les investissements philanthropiques. Et bien nous y sommes.

Suite à la mouvance des fonds éthiques comme acumen, les conférences sur les marchés de capital social commencent à se déveloper. En octobre prochain, San Francisco inaugurera la toute première édition de la SOCAP 2008: Social capital markets. Cette conférence réunira les entrepreneurs désireux de changer le monde grâce à des investissements sociaux et durables.

La philanthropie 2.0 est prise en main par le secteur marchand qui décide de mettre son énergie, ses moyens humains et financiers, au service de la planète, de l'humanité et d'un monde meilleur. Le tout avec une logique de marché, selon laquelle faire le bien doit être rentable. Je crois beaucoup à ce type de développement car nous utilisons les méthodes du marché qui ont fait leur preuves et que tous les acteurs économiques comprennent, mais aux buts purement marchands, nous ajoutons une part importante de philanthropie.Bill Gates parle de capitalisme créatif, d'autres évoquent le capital social et moi j'aime le terme de capitalisme philanthropique.

La micro-finance, le commerce équitable, les investissements éthiques, les technologies propres seront abordées par des intervenants provenant de plusieurs univers afin de franchir les frontières et les ponts séparant les disciplines.

SOCAP 2008 est organisée sous le patronage de xigi.net, une plateforme média soutenant l'innovation technologique et le dialogue dans plusieurs marchés émergeants, et mettra en relation investisseurs et entrepreneurs. Je me demande si je ne vais pas aller faire un saut à San Francisco en Octobre moi...