lundi 27 août 2007

Campagne anti-tabac

Texte: Il souffre de tabagisme, son père d'indifférence. Via revolucioncreativa




Crédits: Salt'n Pepper, Dubai, via adblog arabia







Via: adsoftheworld

Dans la lutte au tabagisme, ce sont toujours les mêmes tactiques qui sont utilisées: on veut frapper votre imaginaire pour susciter une réaction. C'est ainsi que la plupart des campagnes, dans toutes les régions du monde, essaient de faire peur, de choquer, par des visuels étonnants ou des phrases qui font réfléchir.
Pour moi ces campagnes publicitaires ont fait leur temps car il leur manque l'essentiel: une efficacité mesurable. Combien de gens auront arrêté de fumer après avoir vu une telle annonce? Probablement pas lourd, et le drame et qu'il est de toutes facons impossible de le savoir puisque la plupart ne renvoient nulle part: ni téléphone ni site web.
Ces annonces répondent à la logique désespérée du message dans la bouteille jetée à la mer: je diffuse mon message en espérant très fort que ca marche. Et l'année d'après j'en envoie un autre... Est-ce efficace?
Le fait que des initiatives différentes, plus incitatives, plus participatives se multiplient et gagnent en popularité, m'incite à penser que l'annonce percutante sera de moins en moins utilisée à l'avenir. A moins qu'elle soit encore plus choquante en montrant par exemple ce qui va arriver vraiment, comme ici, ou l'on voit ce qu'est devenu le VRAI cowboy Marlboro... sans commentaires.
Mais en dehors de rares cas efficaces (mais non mesurables) de conscientisation, le fumeur a surtout besoin d'aide, de soutien, de partager son expérience (et son manque) avec des gens qui le comprennent et des actions telles que le défi j'arrète j'y gagne. La campagne ne gagnera jamais de prix créatif, mais le nombre de participants croit d'année en année.
De plus cette initiative est rassembleuse: de nombreux acteurs de la lutte anti-tabac y participent et la soutiennent, du gouvernement aux labos pharmaceutiques en passant par les hopitaux et les organismes de lutte contre le cancer.
Quand tous les intervenants d'une cause se réunissent autour d'un projet rassembleur, en synergie, c'est là que commencent à apparaitre les changements dans la société. C'est à fédérer les efforts que doit d'abord travailler le philanthrope, de même que celui qui veut faire des campagnes sociétales...

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Je viens de regarder le vidéo sur le Malboro man. Je le trouve pertinent et efficace parce qu'il montre une conséquence du tabagisme autre que le cancer du poumon ou la mort. Pourquoi le trouvez-vous choquant?

SD a dit…

Mais je suis d'accord, je dis justement que seules les pub choquante montrant ce qui peut arriver réellement vont marcher, comme ce trou dans la gorge du marlboro man! Moi,quand j'ai vu ca,j'ai eu la même attitude que les gens filmés dans la foule...
Ce sont les images choc, du genre du bras qui brule comme un mégot, qui me paraissent moins efficaces...