jeudi 3 septembre 2009

L'Amérique choquée par une pub sociétale




Une agence brésilienne a eu le mauvais gout de créer une publicité pour le WWF qui a choqué l'amérique entière. On ne plaisante toujours pas avec le 11 septembre!




L'agence de pub DDB Brazil pensait impresionner le WWF en lui soumettant une publicité dans le plus pur style du shockvertising, dont j'ai déjà plusieurs fois exprimé ce dont je pensais. On y montre Manhattan vue du ciel avec une centaine d'avion se précipitant sur des tours. Résultat: le WWF a désavoué l'annonce, et l'amérique entière se plaint de l'indécence mise en image.



Il faut dire que le postulat de base de l'agence démontrait une méconaissance totale du fait sociétal et de sa règle numéro 1: on ne compare pas les causes sociétales. Une cause n'est pas plus digne d'intérêt (ou de dons) en fonction de son nombre de victime. Il n'existe pas (et ne doit pas exister) de classification de l'horreur.



Quand on lit sur l'annonce: "Le tsunami a tué 100 fois plus de monde que le 11 septembre - La planète dispose d'une puissance de frappe brutale, protégez-la, respectez-là", non seulement on ignore cette règle profesionelle de base, mais en plus on insulte toutes les victimes des tristement célèbres attentats américains.



Que l'annonce sorte quelques jours à peine avant la date anniversaire des évènementsdu 11 septembre incite à penser que l'intention de choquer était délibérée.



Le jour même de la sortie de la pub, le WWF a publié un communiqué se désolidarisant de DDB et de cette campagne. Deux jours plus tard, le WWF et DDB annoncaient conjointement leur regret d'avoir laissé passé une telle annonce, au mépris du bon gout et de la douleur des victimes.



Pourtant, une version TV est sortie l'automne dernier, et a même gagné un prix au trés prestigueux one show.





Ah oui, tant qu'à critiquer, autant apporter une dernière précision pour les publicitaires en herbe: il n'existe aucun rapport entre les changements climatiques et le tsunami. Ce dernier a été causé par... un tremblement de terre.



5 commentaires:

Frédéric Bardeau - Agence LIMITE a dit…

et oui, la pub pour les acteurs non-marchands c'est un métier... suffit pas d'avoir des créatifs et une marque d'agence de pub... dommage pour DDB et tous les autres qui feront pareil... et vive LIMITE qui prépare actuellement quelques bonnes petites campagnes pour la rentrée... bises sacha et bravo pour ton blog toujours aussi intéressant...

Fred Fournier - OPTIMUS a dit…

Alors là Messieurs, que de "frilosité" !
On ne touche pas au 11 septembre n'est-ce pas ? On ne confond pas les causes et on ne les hiérarchise pas ?

C'est vrai certes (sur ce dernier point) et quelques erreurs ont en effet été commises par DDB Brazil (excellente agence sur le Non Profit au passage !). Je reconnais comme toi Sacha que les Tsunamis n'ont pas grand chose à voir avec le changement climatique. Erreur N°1

Pour être "légitime" l'annonce aurait plutôt du parler des 300 000 décès par an provoqués par le changement climatique...en comparaison à la tragédie qui a touché une fois les USA et NY City.

Le WWF et son agence (n'oublions pas qu'à un moment donné il y a un donneur d'ordre...!) ont voulu alerter l'opinion sur le fait que la nature était capable de bien des maux.
En parlons nous assez ? Y-a-t-il tous les jours des médias qui relaient et rendent "hommage" aux victimes du changement climatique comme ils ont pu le faire lors du 9/11 ?

Certes aux US, la pilule passe mal. J'étais à NY cette semaine et pas mal de bruit autour de cette campagne (n'était-ce pas au final l'objectif?). Erreur (grosse) N°2. Mais bon comment faire aujourd'hui pour ne pas "mondialiser" une campagne.

Bref pour conclure rapidement, je ne suis personnellement pas si choqué que cela de cette campagne (erreur N°1 à part) et j'en ai un peu marre de cette tendance à ne pas toucher aux symboles.

Car en effet, 9/11 est quasi devenu un sacro saint symbole intouchable.
Demandez donc aux Chiliens ce qu'ils pensent du 9/11...lequel d'ailleurs ? Celui qui frappe les USA de manière anonyme, aveugle et abjecte et qui fait 2973 morts et 24 disparus ...ou celui, organisé cyniquement par les services secrets d'une grande puissance pour renverser un régime démocratique qui ne leur convient pas et qui au passage fera selon les derniers rapports 3197 morts ou disparus, 150 000 personnes emprisonnées et 27 255 personnes torturées...

Mais faisons attention, ne comparons surtout pas les causes, aucune ne devrait avoir droit à un meilleur traitement (media par exemple) qu'une autre...

Anonyme a dit…

Si j'en crois cet article de Slate, le réchauffement climatique va avoir droit à un vrai débat aux US sous peu: http://bit.ly/1mujxJ

Sacha

Michel a dit…

Vous n'avez pas remarqué le ridicule ? On y compare des causes humaines à des événements indépendants de notre existence…

Oui, bien sûr, le 11 septembre. C'est aussi le jour anniversaire de millions de personnes (dont une qui se reconnaîtra) ; il n'y a pas que les tours jumelles ou Pinochet.

Mais quel ego ! Comment on peut encore jouer dessus, en utilisant toujours cette vieille recette de la culpabilisation à outrance ?
Les (autres) créatifs sont-ils en manque d'inspiration qu'ils nous usent les mêmes mots, les mêmes effets video (oh, le passage au noir avec les textes, du jamais vu ; oh le passage de l'avion pour capter l'attention, façon 3D ; oh le slow motion, jamais vu non plus, des mauvais hollywood d'action aux clips de RnB…) ?

Tout s'use : les effets, les mots, les ralentis et même l'indignation. Encore faut-il user à bon escient, avec des campagnes qui pensent à mobiliser, pas juste à choquer, faute de plus de talent.
Le tsunami, ce n'est pas forcément impressionnant à regarder, ça ne va pas forcément très vite non plus, mais c'est horriblement puissant et dévastateur. Tout le contraire de cette pub.

Non, Fred Fournier, on ne peut pas, actuellement, toucher au symbole du 11 septembre 2001 aux États-Unis. Pas plus qu'on aurait pu toucher à la mémoire des victimes d'Oradour en 1952 (mais si vous y tenez vraiment, essayez donc aujourd'hui).
La conscience humaine n'a pas la même vitesse de progression que le défaussage de cause par des créatifs en manque de reconnaissance.

Non, on ne peut pas comparer un attentat à un tsunami. Non, on ne peut pas sérieusement défendre le WWF en moins de 30 secondes ou moins de 4x3 en partant du tsunami (combien de pandas ont-ils été victimes de la lame de fond ?).
Non, on ne peut pas défendre une agence de pub qui laisse passer ça. Et non, on ne peut pas défendre le WWF qui s'indigne comme si elle n'avait jamais vu la campagne…

Tous coupables ? Un retour de culpabilité ne fait pas de mal de temps en temps.

La pub, c'est un métier (dont nous faisons tous partie ici). L'humilité, c'est une qualité. Alors, à défaut d'en avoir d'autres pour exercer ce métier, il est salutaire d'abuser de celle-ci.
Mais dans nos métiers, moins le talent est visible, plus l'ego a tendance à s'affirmer… Question de survie. C'est peut-être vers ce côté bling-bling-showbiz regardez-moi-avec-ma-pub-qui-déchire-trop-grave qu'il faudrait nettoyer.
Et, finalement, ne pas penser seulement à l'écume mais bien plus au courant qui porte les causes que nous défendons (je m'essaye à la destruction du symbole tsunami, là, vous appréciez ?).

Je suis allé voir sur le site de WWF Thaïlande (au hasard) ce qui les concerne en 2009 : j'ai vu la déforestation, la sur-pèche et la pollution. Cherchez le lien avec le tsunami de 2004.

Et tant qu'à être le pourfendeur des symboles intouchables…
280 000 morts, c'est l'estimation communément admise pour le tsunami de 2004, qui a touché tant de pays autour de l'Indonésie :
http://www.ladocumentationfrancaise.fr/cartotheque/tsunami-du-26-decembre-2004.shtml

Rien ne vous choque ? 100 morts au Myanmar. Ils ne doivent pas être vraiment concernés par la sur-pèche, eux…

Allez : plutôt que d'inventer du sensationnel qui fait de l'ombre à cette réalité-là, si on bossait vraiment pour motiver les gens à soutenir les causes que nous défendons ?

Ah oui, la pub, ce n'est pas qu'un métier, c'est du travail, aussi. Et quand il est bâclé, ça se voit.

Sacha Declomesnil a dit…

POur amener encore un peu d'eau moulin, voici plusieurs annonces (la plupart sociétales) mettant en scène le 11 septembre...
http://bit.ly/RvQGc
Sacha