mercredi 5 janvier 2011

Le pouvoir du viral pour aider un sans-abri

Il semble que cette vidéo soit le premier "viralo-buzz" de 2011. C'est une belle histoire à l'américaine. Un bon gars, animateur radio à Columbus, Ohio, qui est tombé dans la spirale infernale de la pauvreté: chomage, drogue, rue et misère quotidienne. Il fait la manche à un carrefour. Il tient un écriteau mentionnant sa voix incroyable, son don de dieu. Contre une pièce il fait son show. Il s'appelle Ted Williams. Aujourd'hui il est la nouvelle star de youtube, avec prés de 8 million de vues, et certains le comparent déjà à Susan Boyle, c'est tout dire.




Depuis que le vidéo est parti, Ted William est passé de nobody que les gens ignoraient sur le bord de la route, à phénomène des médias sociaux, au point que les offres de travail pleuvent tellement qu'il a l'embarras du choix. Parceque sa voix est effectivement incroyable. Une histoire vraiment américaine, avec une happy ending en prime.

Je me demande si ce qui m'interesse le plus dans cette histoire c'est le pouvoir des médias de soudainement parvenir à identifier une histoire qui va sensibiliser les foules, ou si c'est l'illustration pour le monde de la philanthropie qu'une belle histoire, bien racontée, trouvera toujours son auditoire. Je ne serai pas étonné que Ted Williams se fasse récupérer avant longtemps par un organisme aidant les sans-abris pour qu'il témoigne ne leur nom de son expérience et combien ces gens formidables l'ont aidé...

A moins que ce qui m'ait le plus plus plu, c'est cette définition que Ted Williams donne de la radio: "Theatre of mind". C'est tellement ca. ll se trouve que j'adore la radio, et que j'ai en plus la chance de travailler actuellement pour une radio publique (en fait LA radio publique du Canada), et cette définition est tellement bonne que je l'adopte instantanément.

MAJ: Il faut donner crédit au site Reddit pour avoir lancé cette nouvelle, et organisé sa "viralisation". Tout est parti de grace à Reddit. C'est Reddit aussi qui m'apprend que Ted Williams, en plus d'obtenir un emploi aux Cavaliers de Cleveland se voit offrir par l'équipe une maison gratuite.

MAJ 2: POur une happy ending à l'américaine, et voir le nouveau visage de Ted Williams, voir cette vidéo de MSNBC qui récapitule toute l'histoire.
Merci à Gen, JM et Josh pour les infos

1 commentaire:

Jeremy M a dit…

Dispatch (Le journal reponsable de la video) a enleve la video apres qu'elle ai eut plus de 13M de visualisations.
Un joli exemple de mauvaise gestion des opportunitees offertes par les medias sociaux.