vendredi 21 août 2009

L'intelligence émotionelle au service de la philanthropie


Aidvertising, c'est ma section du vendredi où je souligne une campagne sociétale, ou une action de philanthropie 2.0 dont la cause ou la réalisation m'ont paru digne de mention.

Cette semaine, ce n'est pas vraiment une campagne, ni du sociétal, et encore moins du 2.0, mais je prétends que la méthode de pensée et de réflexion qui sous-tend le panneau ci-dessus constitue une vague de fonds que les publicitaires et autres planificateurs stratégiques de mon acabit vont bientôt comprendre et intégrer fréquemment aux communications sociétales. Attendez-vous à voir de plus en plus de campagnes reposant sur l'intelligence émotionnelle.


L'intelligence émotionnelle pourrait se définir par "L’habileté à percevoir et à exprimer les émotions, à les intégrer pour faciliter la pensée, à comprendre et à raisonner avec les émotions, ainsi qu’à réguler les émotions chez soi et chez les autres." Le concept provient surtout de la psychologie sociale, mais la pub, le marketing et les communications s'en empareront, ce qui me semble aller dans un sens du progrés.


Ci-dessous un autre exemple percutant d'intelligence émotionelle appliquée au controle de la vitesse sur les route: plutôt que de mettre des plots, ou ces annonces tellement vues qu'on ne les apercoit même plus "Attention, sortie d'école" ou encore un couteux gendarme, ou un contraignant dos d'ane, à Leicester en angleterre on a maquillé le mobilier urbain pour faire penser aux écoliers .


http://www.howwedrive.com/wp-content/uploads/2009/08/childbollards.jpg

Pour en savoir plus sur l'intelligence émotionelle, lire le blogue de Daniel Pink où j'ai trouvé la plupart des images de ce billet. Mieux encore, on peut lire son livre comme me l'a conseillé mon ami JM qui m'a mis sur la piste de ce billet.

7 commentaires:

Sophie Labelle a dit…

Très intéressant ton billet Sacha. Les publicités choisies sont percutantes, c'est très inspirant. Je m'intéresse moi aussi beaucoup à l'intelligence émotionnelle (un de mes premiers billets portaient sur un livre sur le sujet que j'ai lu). Je ne me souviens plus de l'auteur, mais surtout du contenu que j'avais trouvé fort intéressant. J'ai toujours été fascinée par la psychologie.

Sacha Declomesnil a dit…

Merci Sophie, je vais aller chercher ton billet...
Dis donc, t'es vite su'l piton: sitôt posté, sitôt commenté!
J'espère qu'on pourra en discuter ensemble un de ces 4...
SD

Claude P. a dit…

Intéressant effectivement...
A Puteaux (ville que tu connais désormais), des simili-écoliers (en plastique) en taille réelle on également été installés sur les trottoirs, dans des endroits stratégiques; à l'image de ce que tu présentes de Leicester. Question de sécurité. Je t'envoie des photos. Promis.

Claude P. a dit…

Chose promise, chose due. C'est vu à Puteaux (France) : http://tinyurl.com/nehxvm

Anonyme a dit…

Merci Claude. Ils sont plus beaux que ceux des anglais... pas de dégradation? Pas de dessins de moustaches ou ce genre de trucs?
SD

Claude P. a dit…

Aucune dégradation à noter pour le moment. Faut voir s'ils vont tenir la rentrée !

Chesbro a dit…

Excellent !!!