lundi 23 juillet 2007

Don de soi, don de sang






Il n'y a pas que les dons en espèce sonnante et trébuchante qui peuvent aider le monde, il y a aussi le don de soi sous la forme de son sang, de ses tissus, ou de ses organes.
Tout le monde (ou presque) peut donner du sang de son vivant. Je connais même certaines personnes qui ont un rendez-vous une fois tous les deux mois pour offrir une poche de sang: ca fait partie de leur routine de vie.

Toutes les campagnes ci-dessus, venant de pays différents, ont un point commun (en plus des couleurs récurrentes rouges et noires) : elles véhiculent un message de sensibilisation au don. Mais aucune ne dit vraiment comment faire. Aucune n'explique que c'est facile, accessible, sans danger, sans douleur et à la portée de tous. Ou peut-on le faire? A l'hôpital, chez un médecin, un organisme spécial? Tous les combien de temps? Y a-t-il une limite d'age? Quelles sont les contre indications? Celui que la campagne a touché va se poser ces questions...

Dans la stratégie de don du sang, il existe deux approches. La première consiste à aller chercher le donneur là ou il se trouve: ce sont les collectes mobiles dans les tours à bureaux, les établissements scolaires, les grandes usines ou les centres commerciaux. Et la deuxième est d'inciter le donneur à se rendre dans un centre de prélèvement. La première approche est très répandue, mais la seconde pas encore... du moins pour l'instant.

Je crois que les prochaines campagnes du don de sang et d'organe seront plus incitatives. Le problème du don du sang est le même que le celui du don tout court: beaucoup de gens sont prêts à donner mais peu savent comment faire. Les agences de don de sang devront probablement prendre une orientation commune à celle des sociétés caritatives qui réalisent des levées de fonds. Celles-ci fournissent de l'information sur pourquoi donner et sur comment donner. Ce dernier point me semble faire défaut aux agences de don d'organe. Elles ont beaucoup communiqué sur le pourquoi, mais pas assez sur le comment.

Je ne serai pas étonné de voir sous peu des campagnes virales sur internet comme celle-ci, présentée à Cannes ,et incitant à donner (plusieurs fois) et renvoyant à un site web fournissant des quantités d'informations pratico-pratiques sur le sujet. Le site français e-donneur.com, bien que pas très joli, a l'immense mérite de fournir aussi ces informations. Le fait que de tels sites soient mis en ligne m'incite encore plus à penser que les futures campagnes de don d'organe insisteront davantage sur le viral et le "call to action". L'avenir nous le dira...


Crédits:
1-Croix Rouge Colombienne, agence: Léo burnett Colombie
2-Héma-québec, agence: LG2
3- Save a life, Donate blood, Oman, agence: Balabharati, via Ad Blog Arabia
4-organdonor.org (États Unis) , Crédits inconnus, via houtlust:
5- Adote, Brésil, agence: agencia3. Le texte dit, en substance: "Ne pas donner ses organes, c'est emmener quelqu'un avec vous."

3 commentaires:

Secre a dit…

Merci Sacha,
je crois que tu touches le coeur du probleme. A chaque fois que je vois un panneau HemaQuébec je me dis que je devrais donner du sang, comme quand j'etais a la fac et que le bus de collecte passait tous les 3 mois... et puis je passe a autre chose. Car je ne sais pas comment m'y prendre et que je crois que ca va forcément me prendre du temps. A une epoque ou on est obsédé par le temps - ou son manque...
J'avoue que la campagne brézilienne me faire réagir. Choquant, dérangeant... efficace!
Allez, grace aux hyperliens que tu as fournis je vais me renseigner et passer a l'action.

Don du Sang Aquitaine - Limousin a dit…

Bonjour,
super article très bien illustré. Notre site blogger "pointe" sur les sites de collectes en Aquitaine - Limousin et ailleurs !
Pour Aquitaine - Limousin, c'est un MySpace. On aime ou on aime pas, mais remplacer les dates et lieux de collecte par des dates et lieux de concert, ça marche !
Mais je pense que tu as raison. En France, si on veut toucher un nouveau public de donneurs, il faudra bien utiliser de nouveaux moyens.
à bientôt,

Don du Sang Aquitaine - Limousin a dit…

Euuh,
dans la phrase qui commence par "pour" et qui fnit par "!", inverser la position des mots collectes et concerts... Merci !