vendredi 23 novembre 2007

La tactique du pixel humanitaire

La section américaine d'Amnesty international a adopté la tactique du pixel humanitaire ici.
L'idée, devenue un classique du genre, est d'offrir à l'internaute un pixel de l'image contre sa signature. Au fur et à mesure des contributions, l'image devient de moins en moins nette, symbolisant la disparition de l'horreur.

Bien évidemment la campagne est virale, et permet à AI de vous tenir au courant du développement de cette campagne... et d'autres. Ils vous proposent aussi de donner de l'argent, d'acheter un tee-shirt afin de porter les couleurs de la campagne, ou encore, ce qui est également de plus en plus courant, un badge électronique. Il s'agit d'une petite image avec un hyperlien que l'on peut mettre sur son blogue, sa page myspace, son site web...

Voici une campagne simple, efficace et gratuite pour faire entendre sa voix, n'hésitez pas à aller voir leur minsite tearitdown.org. En plus d'être utile, l'esthétique est très soignée, et même la musique (ou disons plutôt le son) est étudiée pour rajouter à l'ambiance générale.

J'avais déjà parlé dans un article précédant d'une opération similaire pour Oxfam. D'autres apparaitront certainement encore dans un avenir proche.

Il serait intéressant pour une ONG de revisiter ce concept du pixel humanitaire en réalisant le concept inverse. Plutôt que de disparaitre, le pixel apparaitrait sur un écran initialement noir pour que se forme l'image du résultat que poursuit l'ONG. Il y aurait une dimension nouvelle de curiosité. Et on aurait l'impression de construire quelque chose plutôt que de détruire. Moi je préfère une lutte positive que négative, mais c'est peut-être parce que je suis un incorrigible optimiste...

6 commentaires:

Matthieu a dit…

Salut Sacha,

Plein d'autres opérations utilisant la tactique du pixel ici => http://www.agitateursdesolidarite.org/les_agitateurs_de_solidar/2007/05/des_pixels_pour.html, ici => http://www.agitateursdesolidarite.org/les_agitateurs_de_solidar/2007/05/des_pixels_enco.html et enfin là : http://www.agitateursdesolidarite.org/les_agitateurs_de_solidar/2007/10/grenelle-de-len.html

Matthieu

Sir Cyber Sniper a dit…

l'image devient de moins en moins nette, symbolisant la disparition de l'horreur.
... Sacha, c'est du relativisme culturel... Guantanamo = horreur??? je me demande comment tu qualifierais le goulag, les camps de reéducation maoistes ou les camps de concentration...

Sacha a dit…

Merci Matthieu pour les références, chiffrées en plus...

Quant à l'horreur, je me refuse à faire des échelles: passé certaines limites du tolérable, on tombe dans l'horreur. Je suis contre Guantanamo, et contre le goulag, et les camps parceque je suis contre les privations des droits de l'homme. Plus exactement, je suis POUR la liberté d'expression... et POUR le droit d'avoir un procés équitable. SD

Sir Cyber Sniper a dit…

Ah oui le terrorisme c'est une sorte d'expression!!! Procés... la convention de Geneve ne reconnait aucun droit aux combatants sans uniformes

Sir Cyber Sniper a dit…

Hey Sachinou aurais-tu effacés certains posts que tu n'aimerais pas par hasard, toi le chantre de la liberté d'expression...

Sacha a dit…

cyber sniper,
je t'ai reconnu malgré ton cybermasque...
Et je suis pour la liberté d'expression, oui, je maintiens.
Je n'ai aucun problème avec le fait que tu défendes les positions qui sont les tiennes sur ton blogue, bien que je les trouve extrêmes et dangereuses. C'est ta liberté.

Par contre,je te confirme que c'est ma prérogative de "modérer" des commentaires que j'estime déplacés sur mon site. Dura lex sed lex...

Sacha